Monarchie: la Jamaïque n’a pas pas le même point de vue que le Canada


23 octobre 2012 à 11h25

22 oct 2012 14h03

OTTAWA – Le rôle de la Reine Elisabeth II a été mentionné lors de la rencontre entre Stephen Harper et la première ministre de la Jamaïque, lundi à Ottawa, et mis en lumière les positions fort opposées des deux pays par rapport à la monarchie.

Au terme de leur entretien privé, les deux premiers ministres ont rencontré les médias.

Portia Simpson Miller, qui est à la tête de la Jamaïque, s’est fait demander pourquoi elle tenait à se débarrasser de la Reine comme chef d’État de son pays. Ce sont les médias canadiens qui souhaitent en savoir plus à ce sujet, a bien précisé le journaliste jamaïcain qui a posé la question, mettant ainsi la puce à l’oreille de M. Harper.

La première ministre a fait valoir que son pays est né de l’esclavage, puis a vécu sous le régime colonial. Le temps est venu pour les Jamaïcains de décider la forme de gouvernement qu’ils souhaitent, a-t-elle déclaré, sous le sourire apparemment bienveillant de M. Harper. Diplomatique, elle a aussi fait valoir son amour pour la Reine et a affirmé être sa plus grande admiratrice.

Voulant éviter le sujet, le premier ministre canadien a dit en souriant, légèrement rouge, qu’il comprenait que cette question s’adressait uniquement à Mme Miller.

Le contraste entre les deux pays est bien visible. Depuis qu’il est arrivé au pouvoir, M. Harper s’est employé à remettre la monarchie au goût du jour, souvent sous l’oeil soupçonneux de l’opposition et de nombreux Canadiens. Il a notamment procédé à redonner aux diverses unités de l’armée canadienne l’appellation « royale », décrochant des tableaux d’artistes pour les remplacer par ceux de d’Elisabeth II, et célébrant avec faste le jubilé de diamant de sa Majesté. Vitraux au Parlement et passeports canadiens arboreront dorénavant des symboles monarchiques. Un exercice que plusieurs qualifient de redéfinition de l’identité canadienne.

« Nous avons vécu l’esclavage, et passé de colonialisme en colonialisme, ajoutant des souffrances à nos souffrances. Nous croyons que le temps est venu pour nous de déterminer notre forme de gouvernement », a expliqué la première ministre.

Elle a précisé que la Reine demeurerait toutefois avec les Jamaïcains, car son pays ne quitterait jamais le Commonwealth. « Nous aimons la Reine, nous respectons la Reine et l’honorons. Longue vie à la Reine, a-t-elle lancé avec tact et élégance.

Le premier ministre a choisi de naviguer avec humour sur ce sujet qui divise les Canadiens.

Après avoir répondu à une question sur la coopération entre les deux pays, il a déclaré, sous les éclats de rire: « Au sujet de l’autre question, elle est strictement une question pour les Jamaïcains.

La Jamaïque, une île des Caraïbes, a gagné son indépendance en 1962. Le pays est une monarchie constitutionnelle, tout comme le Canada.

C’est Mme Simpson Miller et son parti qui ont mis de l’avant l’idée de rompre avec la Couronne britannique en janvier dernier, peu de temps après avoir pris le pouvoir.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Suer pour rester en santé

santé
Recherche et activité physique : un demi-siècle de médecine préventive
En lire plus...

La schizophrénie du placenta

On savait déjà que les sources de la schizophrénie étaient en partie génétiques. Et une hypothèse veut depuis longtemps que des complications pendant la...
En lire plus...

16 juin 2018 à 7h00

High Park, un espace de verdure au cœur de la ville

High Park
Toronto est une ville bruyante et animée. Mais ne la jugez pas trop vite. Il est possible d’y trouver de vrai trou de verdure...
En lire plus...

15 juin 2018 à 17h00

Un pavillon des saveurs francophones à la FrancoFEST de Hamilton

FrancoFEST Hamilton
Le Couleur, Céleste Lévis, Jacobus, Claude Bégin, Jamie Adkins...
En lire plus...

15 juin 2018 à 15h00

ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL

Mon Avenir - AFFICHAGE INTERNE ET EXTERNE ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL École secondaire catholique Jean-Vanier, Welland Poste syndiqué permanent à temps plein (1,0) – 10 mois par année CONCOURS 19-AC-01 Le Conseil scolaire...
En lire plus...

Services dans le quartier de Malton

Acces employment - The Learning in Our Neighbourhood (LION) program, focuses on strengthening families by connecting neighbours to each other and their community. By knowing their neighbours and their neighbourhood, children and...
En lire plus...

Une pièce touchante autour de la pole dance

Sara
Sara, de Magalie Bazinet, au Red Sandcastle du 20 au 23 juin
En lire plus...

15 juin 2018 à 9h00

Faire le ménage, aussi dangereux que de fumer

nettoyeurs
L'équivalent d'un paquet par jour pendant 20 ans chez les femmes de ménage
En lire plus...

Détox : faut-il interdire le mot dans la publicité ?

En Grande-Bretagne, l’organisme en charge de réglementer la publicité a décrété en mai qu’une compagnie n’avait pas le droit d’utiliser le mot « détox...
En lire plus...

15 juin 2018 à 7h00

L’équipe de nouvelles #ONFR perd trois de six journalistes

Suppression postes tfo
Dans une 3e ronde de compressions depuis 2016, le Groupe Média TFO aurait éliminé 37 postes au sein de ses services phares : le magazine 24.7, le...
En lire plus...

14 juin 2018 à 17h40

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur