Missionnaire, chanteur, poète

Partagez
Tweetez
Envoyez

Trois photos de personnalités franco-ontariennes accompagnées de trois courtes biographies: saurez-vous rendre à chacun le parcours qui l’a rendu célèbre au sein de notre communauté?

1. Je suis né le 23 mars 1848 à Saint-André-de-Kamouraska (Québec).Ordonné prêtre oblat en 1881, je me rends en mission sur les bords du lac Témiscamingue, puis à la baie d’Hudson.

Figure quasi légendaire de la colonisation du Nouvel-Ontario, je fonde de nouvelles paroisses et touche même à l’exploration minière. Je m’occupe activement de rapatrier des Canadiens français de l’État du Michigan dans la région de Verner.

Auteur d’un essai sur une société de missionnaires-colonisateurs, je publie un récit de voyages intitulé De Témiscamingue à la baie d’Hudson (1900). Je suis décédé le 10 mai 1928. Qui suis-je?

2. Je suis né le 18 mars 1954 à Mattawa. Auteur-compositeur-interprète de musique country populaire, je compte plus de soixante chansons et sept disques à mon actif, dont Chuck (1994), Terre fragile (1997) et Le Cowboy (1999).

Je donne entre cinquante et cent spectacles par année, dont plusieurs en compagnie de Robert Paquette durant les semaines qui précèdent Noël. Ensemble, nous avons enregistré Cadeau de Noël (1996) et Noël encore une fois (2000).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Choisi «Artiste de l’année» lors de la Nuit sur l’étang en 1995 et 1998, j’ai reçu le Prix Jackie Washington lors du Festival Boréal de 1996. Qui suis-je?

3. Je suis né le 18 mars 1948 à Timmins. J’ai vécu tour à tour à Toronto, Sudbury, Québec et Montréal. Peu importe mon lieu de résidence, mon écriture est toujours enracinée en Ontario.

J’ai publié, entre autres, les recueils de poésie suivants: Les Conséquences de la vie (1977), L’Homme invisible / The Invisible Man (1982), L’après-midi cardiaque (1985), Les Cascadeurs de l’amour (1987), Un pépin de pomme sur un poêle à bois (1995), La Fissure de la fiction (1997) et Rouleaux de printemps (1999).

J’ai obtenu le Prix du Nouvel-Ontario (1985) pour l’ensemble de mon œuvre, le Prix Champlain (1997) pour Un pépin de pomme sur un poêle à bois et le Prix de poésie Terrasses Saint-Sulpice-Estuaire (1998) pour La Fissure de la fiction. Qui suis-je?

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur