Michel Dallaire prix du Salon du livre de Toronto 2015

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est à Michel Dallaire, pour son roman Violoncelle pour lune d’automne, déjà récipiendaire cette année du Prix littéraire Trillium de l’Ontario, que le Salon du livre de Toronto a décerné son prix Christine-Dumitriu-Van-Saanen 2015 qui récompense l’excellence littéraire en Ontario français.

Le dévoilement a eu lieu, comme le veut la tradition, lors de la soirée d’ouverture officielle du Salon de Toronto le 2 décembre, à la bibliothèque de références. En l’absence de Michel Dallaire, c’est un représentant de sa maison d’édition L’Interligne qui est venu accepter la bourse de 3000$, offerte par l’Association des auteurs de l’Ontario français et le Salon.

L’Interligne pouvait également se réjouir que les deux autres finalistes faisaient aussi partie de son écurie: Blaise Ndala pour J’irai danser sur la tombe de Senghor, lauréat du Prix du livre d’Ottawa 2015, et Hélène Koscielniak pour Frédéric.

Une autre tradition du Salon du livre de Toronto veut qu’on honore une personne qui l’a beaucoup aidé au fil des années.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette plaque a été remise à François Bergeron, le rédacteur en chef de L’Express, qui a été président du Salon de 1997 à 2000. Le journal L’Express est partenaire de la promotion du Salon du livre de Toronto depuis sa fondation en 1992 par feu Christine Dumitriu van Saanen.

Par ailleurs, le président actuel, Valéry Vlad, a remis à la Procureure générale et ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Madeleine Meilleur, le tout premier exemplaire du livre J’écris Champlain, une collection de textes d’élèves d’école du Sud de l’Ontario à qui on avait demandé de réinventer le journal de bord du fondateur de la Nouvelle-France, Samuel de Champlain, ou de l’imaginer vivant parmi nous aujourd’hui.

Ce projet s’inscrivait bien sûr dans les célébrations en 2015 du 400e anniversaire de la présence française en Ontario, inaugurée par l’arrivée de Champlain au pays des Hurons (la région de la Baie Georgienne) en 1615.

* * *
À lire dans L’Express : d’autres articles sur le Salon du livre de Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur