Mi anges mi démons

Partagez
Tweetez
Envoyez

Je me rapporte à la lettre parue avec le titre «Du respect de la personne et de la religion» (L’Express du 20 février) et je me permets de souligner les points suivants:

• Les croyants savent que le seul juge en matière de bon ou mauvais comportement est Dieu et surtout le Dieu caché à l’intérieur de notre conscience.

• Le devoir du croyant est seulement celui d’être cohérent et respectueux de ses principes et surtout de les appliquer dans sa vie quotidienne.

• L’Évangile nous suggère de donner des conseils à nos frères «fraternellement» et individuellement; c’est seulement dans les cas graves qu’il faut réprimander publiquement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À partir des considérations ci-dessus il devrait être évident qu’il n’est pas justifié de «démoniser» ni de «diviniser» qui que ce soit.

Les écrits de M. Léon n’ont pas l’objectif de détruire la foi des croyants; au contraire il donnent une vision souriante, intelligente, parfois sournoise, mais jamais méchante, de nos défauts.

Dieu veut notre sérénité et M. Léon nous fait toujours cadeau de son amour pour la vie et de sa vaste culture avec son sourire et ses écrits.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur