Mgr-de-Charbonnel célèbre le mois de l’histoire des Noirs

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans le cadre de la célébration du mois de l’histoire des Noirs, l’école secondaire catholique Monseigneur de Charbonnel a organisé une journée africaine le vendredi 22 février dernier.

Le point d’orgue de cette célébration a été la conférence prononcée par Mme Maryse Birmingham, une spécialiste des questions d’immigration et de multicultarisme dans le milieu scolaire. Oratrice hors pair, la conférencière a égréné une liste longue mais non exhaustive des scientifiques de descendance africaine.

Le but selon elle était de rectifier les idées reçues niant la contribution de ceux-ci à la société. Elle a terminé en rappelant aux élèves que l’intelligence n’était l’apanage d’aucun groupe racial. D’où le terme «matière grise».

En prélude à la conférence, certains élèves ont fait des présentations orales durant lesquelles, ils ont rendu hommage à des personnalités d’Afrique et de sa diaspora.

C’est ainsi que M. Sébastien Kifuemeno a lu ce célèbre poème de Léopold Sedar Senghor dans lequel, de façon humoristique, l’auteur met l’accent sur le caractère péjoratif de l’expression «personne de couleur». Une expression malheureusement fort utilisée de nos jours, en particulier chez les Anglophones.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce fut une prestation émouvante. Nous vous proposons ce poème dans son intégralité:

Poème à mon frère blanc

«Cher frère blanc,
Quand je suis né, j’étais noir,
Quand j’ai grandi, j’étais noir,
Quand je suis au soleil, je suis noir,
Quand je suis malade, je suis noir,
Quand je mourrai, je serai noir.
Tandis que toi, homme blanc,
Quand tu es né, tu étais rose,
Quand tu as grandi, tu étais blanc,
Quand tu vas au soleil, tu es rouge,
Quand tu as froid, tu es bleu,
Quand tu as peur, tu es vert,
Quand tu es malade, tu es jaune,
Quand tu mourras, tu seras gris.
Alors, de nous deux,
Qui est l’homme de couleur?»

Léopold Sedar Senghor (écrivain qui a été président du Sénégal, 1906 – 2001)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur