Mettons définitivement l’emphase sur les impacts de cette nomination!

bureau-de-vote-
Dans le titre de cet article, il n’est pas question d’élections, mais d’un choix. Le choix d’éviter les glissements sémantiques, les faux amis, les emprunts, les calques et les autres pièges linguistiques.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Voilà un bien grand titre pour commencer le mois d’octobre. De quelle nomination parlons-nous? Et de quels «impacts»? S’agit-il d’élections? En réalité, ce titre contient trois fautes. Les avez-vous repérées au premier coup d’oeil?

Je vous propose ici un petit test pour mieux comprendre de quoi il retourne (indice: il y a une phrase sans faute et quatre phrases avec une faute chacune):

  1. Ces gens ont définitivement un rôle à jouer.
  2. Ces dépenses supplémentaires impacteront négativement nos profits.
  3. Un réalisateur québécois a eu deux nominations pour son dernier film.
  4. Un film canadien a été nominé pour un Oscar.
  5. Nous avons mis toute l’emphase sur ce point.

Voici les réponses suivies des phrases corrigées:

  1. Définitivement
  • Ces gens ont, sans aucun doute, un rôle à jouer.
  • Il ne fait pas de doute que ces gens ont un rôle à jouer.
  • Ces gens ont un rôle à jouer, ça ne fait pas l’ombre d’un doute.
  1. Impacteront
  • Ces dépenses supplémentaires auront une incidence négative sur nos profits.
  1. Aucune faute!
  2. Nominé
  • Un film canadien a été nommé pour un Oscar.
  1. Emphase
  • Nous avons mis l’accent sur ce point.
  • Nous avons insisté sur ce point.
  • Nous avons attaché de l’importance à ce point.

Définitivement

Selon l’Office québécois de la langue française, l’adverbe «définitivement» veut dire «de manière définitive, pour toujours, une fois pour toutes» comme dans la phrase suivante:

  • Nous somme définitivement installés ici. (On n’a pas l’intention de déménager.)  (correct)

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le mot anglais «definitely» renforce une affirmation, ce que ne fait pas le mot français:

  • Vous devez définitivement consacrer des sommes importantes à ces réformes. (fautif)
  • Bien sûr, vous devez consacrer des sommes importantes à ces réformes. (correct)

Pour renforcer une affirmation en français, il vaut mieux utiliser d’autres tournures comme:

à coup sûr, absolument, assurément, certainement, incontestablement, indéniablement, indiscutablement, sans aucun doute, il ne fait pas de doute, ça/cela ne fait pas l’ombre d’un doute, tout à fait, vraiment, etc.

IMG_256

Impacter

En français, le verbe «impacter» s’emploie surtout dans la langue des affaires avec l’acception anglaise, soit «avoir un effet, un impact sur; percuter». Son emploi n’est pas recommandé, surtout dans d’autres contextes:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
  • Un régime pauvre en fruits et légumes peut impacter notre santé. (fautif)
  • Un régime pauvre en fruits et légumes peut nuire à notre santé. (correct)

Pour exprimer l’intention du verbe anglais, il est préférable de recourir à d’autres verbes et expressions comme:

agir sur, avoir une incidence/un effet/des répercussions sur, avoir une importance pour, concerner, influencer, influer sur, intéresser, jouer un rôle dans, percuter, peser sur, produire un impact sur, toucher, viser, se faire sentir sur, se répercuter sur, etc. 

Le verbe « impacter » existe en français, mais s’emploie surtout en médecine. Chose curieuse, si l’on parle d’une dent de sagesse prise sous la gencive par manque d’espace, l’anglais l’appelle « an impacted wisdom tooth » alors qu’en français, on dirait « une dent incluse ».

Impact

Au sens propre, le mot « impact », toujours selon l’OQLF, désigne en français une collision entre deux objets ou la trace laissée par la collision comme dans:

  • Les scientifiques disent que ce lac est le résultat d’un impact de météorite. (correct)

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
IMG_256
Le lac Manicouagan au Québec, dans un cratère.

Au sens figuré, ce mot signifie aussi « effet de choc » et fait référence à quelque chose de subit ou de violent, rappelant ainsi la définition précédente. Le terme fait les délices des journalistes et des publicitaires:

  • Cette campagne publicitaire a eu un impact considérable. (correct)

Le hic, c’est qu’en anglais, ce mot signifie aussi «influence», peu importe la nature de l’effet:

  • Tes mots d’encouragement ont eu un impact évident sur les employés. (fautif)
  • Tes mots d’encouragement ont eu beaucoup d’effet sur les employés. (correct)

Lorsqu’on parle d’une influence ou d’un effet moins grands, on privilégiera d’autres mots comme:

conséquencecontrecoup, implications, incidenceinfluencepoidsportéerépercussion, retentissement, retombées, etc.

Utilisé surtout au singulier, le mot « impact » s’emploie de plus en plus au pluriel au Québec et ailleurs dans la Francophonie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Nominer» , «nominé» et nomination

Les termes anglais «nomination» et «to nominate» font allusion à la préselection de personnes ou d’œuvres, surtout artistiques, pour un prix ou une récompense.

Le mot «nomination» existe en français depuis longtemps et, d’après l’OQLF, a deux sens:

  1. l’action de nommer quelqu’un à un poste
  2. une mention, c’est-à-dire une distinction accordée après les prix et les accessits.

Ce dernier sens est peu connu au Québec et désigne la récompense elle-même, pas l’action de choisir comme en anglais. Pourtant, le rapprochement entre les deux sens a fait en sorte que le mot français a adopté, sans beaucoup d’opposition, l’acception anglaise, soit celle de sélectionner une personne ou une oeuvre dans le cadre d’un concours. Cette dernière définition est très fréquente au Québec, surtout dans l’expression «être/mettre en nomination»:

  • Cette chanteuse est mise en nomination dans la catégorie pop. (correct)

Ce n’est pas le cas des barbarismes «nominer» et «nominé» qui entrent en compétition depuis peu de temps avec des tournures françaises qui existent déjà:

  • Cette chanteuse est nominée dans la catégorie pop. (fautif)
  • Cette chanteuse est en lice dans la catégorie pop. (correct)

Voici d’autres possibilités pour remplacer le verbe et l’adjectif:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

nommer, nommé, sélectionner, sélectionné, cité, retenu, en compétition, etc.

IMG_256
On est sélectionné pour une récompense.

Mettre l’emphase sur

Toujours selon l’OQLF, le mot «emphase» signifie «manière exagérée de parler ou d’écrire», mais ne s’applique qu’au style ou au ton du locuteur:

  • C’est bien de lui de parler avec autant d’emphase. (correct)

Dénotant un certain abus, le terme est souvent péjoratif.

En anglais, l’expression «to put emphasis on» signifie «mettre l’accent sur», «insister sur»:

  • Le professeur met l’emphase sur l’importance des devoirs. (fautif)
  • Le professeur met en évidence l’importance des devoirs. (correct)

En français, il vaut mieux recourir à d’autres expressions pour exprimer l’importance d’une chose ou d’une action:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

attacher de l’importance à, attirer l’attention sur, faire ressortir, insister sur, mettre en relief, mettre l’accent sur, souligner, etc.

Évitons les pièges linguistiques

En conclusion, dans le titre de cet article, il n’est pas question d’élections, mais d’un choix. Le choix d’éviter les glissements sémantiques, les faux amis, les emprunts, les calques et les autres pièges linguistiques qui n’ajoutent rien à notre belle langue puisqu’elle possède déjà sa propre logique, son propre génie ainsi que les moyens de les exprimer.

Sources:

La Banque de dépannage linguistique de l’Office québécois de la langue française

Dictionnaire québécois-français de Lionel Meney

1 300 pièges du français parlé et écrit au Québec et au Canada de Camil Chouinard

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur