En partenariat avec
La Cité à Toronto

Messes sur Facebook et rencontres sur Zoom pour les paroissiens de Saint-Louis-de-France

Mais pas de confession par téléphone...

En l'église Saint-Louis-de-France à Toronto. Photos: courtoisie
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les églises aussi sont obligées de faire les choses autrement face à la pandémie de CoViD-19. À la paroisse Saint-Louis-de-France, dans le nord de Toronto, les activités fréquentes comme les messes, baptêmes, mariages et funérailles sont suspendues ou proposées en mode virtuel.

C’est ce que nous explique le père Élie Abou Assaf, le seul responsable de paroisse catholique francophone de la grande région métropolitaine à avoir retourné nos courriels et appels.

Dès le début du confinement, un programme de messe en ligne a été institué. Les messes sont diffusées sur la page Facebook de la paroisse. Pendant la semaine: l’angélus et la messe, du lundi au vendredi à midi. Le samedi, la messe est diffusée à 17h. Celle du dimanche, à 10h.

L’église Saint-Louis-de-France au 1415 Don Mills Rd.

Prière exaucée

Jusqu’à la semaine dernière, la paroisse Saint-Louis-de-France n’avait enregistré aucun décès lié à la CoViD-19 parmi ses fidèles. Le père Élie voit en cela sa prière exaucée.

Il y a bien eu dans cette paroisse deux décès récemment, mais rien à voir avec la pandémie. Ces funérailles ont été organisées dans le respect des nouvelles réglementations de la province:  pas plus de 5 personnes pendant la cérémonie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Par ailleurs, la paroisse va attendre la fin des mesures d’urgence pour recommencer à célébrer des mariages, ainsi que les premières communions et confirmations des enfants. «La catéchèse et la chorale ont été maintenues, mais en ligne.»

Le père Elie Abou Assaf.

Rencontres Zoom

Pour les fidèles de la paroisse Saint-Louis-de-France qui veulent rester en contact avec le curé, le père Élie organise des rencontres avec l’application Zoom

Le père Élie se permet parfois des rencontres en face à face, tout en gardant la distance d’au moins deux mètres entre les gens.

Considérant qu’il n’est pas convenable d’administrer la confession au téléphone, le curé compte instaurer bientôt un système de rencontres sans contact direct qu’il appelle lui-même «confession thru», s’inspirant des commandes à l’auto (drive thru) chez MacDo ou Tim Horton!

L’an dernier: les prêtres Antoine Badr, Élie Abou Assaf et Philémon Selwan célebrant une messe à l’église Saint-Louis-de-France.

Confiance au Seigneur

Le père Élie exhorte les fidèles en ces termes: «Gardons confiance que le Seigneur nous aidera à traverser ces moments difficiles. Tournons notre regard vers l’horizon où nous retrouvons notre espérance en celui qui en est le cœur, notre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ.»

En partenariat avec

La Cité à Toronto

Nos cours à la carte ainsi que nos programmes sont offerts dans des entreprises, institutions et milieux qui vous permettront d’avoir un avant-goût de ce à quoi votre avenir ressemblera. Cliquez ici pour en savoir plus !

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur