Mémorable année du 400e

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est «avec fierté» que l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a dressé, en ces dernières semaines de décembre, son bilan des commémorations du 400e de la présence française en Ontario en 2015.

Le lobby politique des Franco-Ontariens «salue tous ceux et celles qui ont contribué à l’immense succès de ces commémorations qui passeront à l’histoire».

En 2013, l’AFO s’est vue confier le mandat de concerter le volet communautaire du 400e. Elle a depuis, assuré la liaison des activités communautaires à travers la province, déployé une opération de relations médias d’envergure, mis en œuvre une campagne nationale de sensibilisation dans les médias sociaux et bâti un portail pédagogique sur Samuel de Champlain. 

En effet, comme on le sait maintenant, c’est la visite en Huronie (la région de la baie Georgienne) du fondateur de la Nouvelle-France, Samuel de Champlain, de l’été 1615 à l’hiver 1616, qui est identifié comme le commencement de l’histoire des Franco-Onrtariens, bien que son guide et interprète, le coureur des bois Étienne Brûlé, était déjà passé par là.

«Les résultats ont largement dépassé les espérances», indiquent le président de l’AFO Denis Vaillancourt et le directeur général Peter Hominuk, dans un communiqué.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Nous pouvons compter plus 258 activités communautaires de commémoration ayant eu un impact culturel incalculable de sensibilisation de la culture francophone partout en province; l’historique 400 levées du drapeau franco-ontarien le 25 septembre; des centaines de mentions dans les médias régionaux, provinciaux et même à l’international; les diverses campagnes de sensibilisation sur les médias sociaux qui ont engagé près de 30 000 utilisateurs uniques en Ontario et à travers le Canada; plus de 400 000 participants présents aux activités depuis le début du projet; des legs pédagogiques ainsi que le site de ressources pédagogiques Champlain1615.ca; et finalement, au-delà de 4 millions d’Ontariens et de Canadiens sensibilisés, en français et en anglais, au 400e et au rôle de Samuel de Champlain dans cette genèse de l’Ontario français.»

«Ces événements se sont avérés des réussites tant sur le plan des répercussions sociales que du rayonnement national», résume l’AFO, qui souligne le Rendez-vous Champlain de Penetanguishene qui a attiré des milliers de touristes la fin de semaine du 1er août, ou les 400 levées de drapeaux simultanées qui ont fait du 25 septembre 2015 un Jour des Franco-Ontariens «historique».

«L’année 2015 a vibré au rythme de commémorations rassembleuses de grande qualité qui ont rappelé la créativité exceptionnelle des acteurs communautaires de l’Ontario francophone ainsi que la vitalité de notre communauté», a déclaré Denis Vaillancourt. «Grâce à chacun de vous, notre communauté a gagné une confiance, a généré des idées audacieuses, a réalisé des projets novateurs.»

L’AFO tient également à remercier le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’Ontario pour leur appui aux célébrations du 400e, une idée que la petite histoire attribue à la ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Madeleine Meilleur, à son retour des fêtes du 400e de Québec en 2008.

«Et Champlain dans tout ceci? Quatre siècles après son passage en Ontario, l’explorateur qui rêvait d’un monde plus humain a servi de figure de proue pour raviver notre histoire, nos racines, notre culture et notre capacité de voir grand pour faire de ce 400e anniversaire de la présence française en Ontario un succès éclatant et faire rayonner l’Ontario français travers le Canada.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur