Mea culpa aux USA

Partagez
Tweetez
Envoyez

En 2003, Ignatieff appuyait l’intervention des États-Unis en Irak. Aujourd’hui, il fait son mea culpa.

Voilà qui est bien, même si j’y vois le calcul d’un politicien aspirant au pouvoir. Mais pourquoi diable avoir fait ce mea culpa dans le New York Times Magazine et pas dans un journal ou un magazine canadien?

Et lui qui est le chantre du bilinguisme, en digne héritier de Pierre Elliot Trudeau, pourquoi ne l’a-t-il pas en outre fait dans les deux langues officielles?

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur