Martel en tête?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour marquer et contester le manque d’intérêt du Premier ministre Stephen Harper pour la culture, l’écrivain canadien Yann Martel a décidé de lui envoyer un livre à toutes les deux semaines durant toute la durée de son mandat.

Des 16 livres usagés postés jusqu’à présent au PM, huit (la moitié) ont été écrits en anglais (dont un par Elizabeth Smart, une Canadienne-Anglaise, grande voyageuse comme Martel), trois en français, mais aucun par des Canadiens-Français. De quoi se mettre martel en tête!

En plus de faire découvrir la culture littéraire au PM (dont l’ouvrage favori est le Livre Guinness des records), ne vaudrait-il pas la peine de lui faire découvrir en même temps celle d’expression française émanant de son propre pays? Ce serait faire d’une pierre deux coups. Après Bonjour tristesse de Françoise Sagan, Candide de Voltaire et Le Petit Prince de Saint-Exupéry, déjà remis au PM, pourquoi pas un livre écrit ici dans la langue de Molière et ayant une portée universelle?

Les choix de M. Martel ne m’auraient pas étonné s’ils avaient été ceux de Mordecai Richler, mais venant d’un francophone d’ici (qui se dit même Québécois), je me questionne.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur