Marché virtuel pour les friands de produits afro-canadiens et caribéens

Partagez
Tweetez
Envoyez

Baswe Ilunga, femme d’affaires originaire de la République démocratique du Congo, établie à Toronto avec sa famille depuis 1995, vient de lancer Afromart, un marché en ligne dédié à faire connaître et à vendre les produits offerts par les commerçants afro-canadiens et caribéens.

Prendre leur place 

«Cette idée m’est venue d’un triple constat», explique Baswe Ilunga, rencontrée (virtuellement) par l-express.ca.

Baswe Ilunga

Premièrement, le marché des produits ethnoculturels, en Occident et surtout au Canada, est très «éparpillé». La plupart des vendeurs de produits ethniques s’adressent uniquement aux acheteurs locaux dans les villes où ils sont implantés ou les villes proches.

Deuxièmement, «la disparité des boutiques dans les régions canadiennes rend certains produits plus disponibles dans certaines régions par rapport à d’autres où pourtant existe une forte demande».

Troisièmement, les produits ethniques, dont plusieurs sont d’origine africaine, ont du mal à «prendre leur place» sur le marché nord-américain.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

D’où l’idée de créer une place de marché électronique dans le but de faire «d’une pierre deux coups: permettre aux commerçants ethnoculturels de maximiser leurs ventes, et permettre aux acheteurs de découvrir leurs produits et d’y accéder à tout moment où qu’ils se trouvent.»

Pasque Flower

Entrepreneurs

Les entrepreneurs cibles – clients de Afromart – incluent toutes les personnes physiques et morales qui produisent ou commercialisent les marchandises ethniques dans toutes les régions du Canada, quelle que soit leur origine, africaine ou caribéenne, détaille Baswe Ilunga.

«Nous sommes toujours à la recherche de partenaires» , précise l’instigatrice du marché virtuel.

Ebony Rose

Produits

Les produits vendus via Afromart proviennent d’entreprises typiquement africaines et caribéennes basées au Canada. «Nous visons éventuellement d’élargir le site à l’international», mentionne Mme Ilunga.

Le marché virtuel propose une ample diversité de produits:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
  • Mode: vêtements, chaussures, bijoux et autres accessoires
  • Maison: biens de ménage, meubles et produits d’amélioration (peinture, outils à main et électriques, fournitures de jardinage)
  • Divertissement: livres, musique, vidéos, jouets, loisirs, billets de spectacle, applications mobiles, films
  • Électronique: appareils mobiles, consoles de jeu, ordinateurs
  • Santé et beauté: compléments alimentaires, savons, lotions, crèmes pour la peau, parfums et autres cosmétiques
  • Alimentation: produits de niche, bio, durable et autres
  • Autres: articles de sport, etc.

Parmi les entrepreneurs membres d’Afromart, mentionnons:

Sorele Cosmetics

Comment adhérer

«Tout entrepreneur ethnoculturel ayant un produit à vendre peut facilement adhérer à Afromart», selon Mme Ilunga. Il suffit d’aller dans le site (bilingue), puis cliquer sur l’onglet s’inscrire et suivre les instructions en trois étapes: s’enregistrer, télécharger vos produits; vendre.

Pour obtenir plus de renseignements, on peut contacter Afromart par courriel [email protected] (service client) ou par téléphone sans frais 1-877-660-0554.

Service marketing

Afromart s’accompagne d’un service marketing selon les forfaits auxquels souscrivent les vendeurs.

«Le marché Afromart ne se contente pas seulement de vendre pour ses membres souscrivant, il se charge également d’assurer leur publicité et celle de leurs produits», d’ajouter Baswe Ilunga. «Nous offrons aussi une application mobile.»

C’est donc une place de marché novatrice, inclusive et diversifiée pour aller de l’avant, favoriser les commerçants afro-canadiens et caribéens en ces temps de défi économique.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur