Manque de sommeil: un rien nous distrait

Partagez
Tweetez
Envoyez

On sait tous que le manque de sommeil nuit entre autres à la concentration. Mais pourquoi? Une recherche israélienne sur le cerveau révèle… qu’on ignore en fait ce qui se passe dans notre cerveau quand on manque de sommeil. On en connaît certes les symptômes: on sait par exemple que nous devenons capables de monter en épingle un incident banal. Mais pourquoi?

La recherche de Talma Hendler, de l’Université de Tel-Aviv, n’a porté que sur 18 volontaires — qui ont accepté de passer une nuit blanche — mais ouvre la porte sur quelque chose d’inédit: lorsqu’on juxtapose l’exercice de concentration sur un écran d’ordinateur avec une photo, les gens qui ont été privés de sommeil ont du mal à rester concentrés sur l’exercice.

Même une photo neutre, sans signification particulière, suffit à les distraire, ce qu’a confirmé l’imagerie par résonance magnétique: la partie du cerveau qui réagit normalement devant les images «émotives» a réagi de la même façon avec des images neutres. (Journal of Neuroscience)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur