Maître Sonja Vucicevic, réviseure législative

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Sonja Vucicevic.

Membre du Barreau du Haut-Canada, Me Vucicevic est réviseure législative au Bureau des conseillers législatifs du ministère du Procureur général, à Toronto.

Son mandat lui permet de contribuer à l’harmonisation de la dualité linguistique de la législation ontarienne bilingue, une double entité qui lui tient à cœur.

Elle s’intéresse particulièrement à l’analyse de la corrélation entre le droit et les langues et à l’étude des systèmes de droits comparatifs.

Elle possède un diplôme en droit (LL.B.) de l’Université d’Ottawa (avec la mention cum laude) ainsi qu’un baccalauréat en droit, de tradition civiliste, de l’Université de Belgrade, en Serbie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La révision législative vise à confirmer l’équivalence entre les deux versions linguistiques des textes de lois et de règlements à l’étude, soit entre l’anglais et le français (en termes de contenu, forme, structure, style, exactitude des renvois internes et externes).

Elle permet d’appliquer, dans un contexte éditorial, la règle de la valeur égale selon laquelle les versions française et anglaise de l’expression de la volonté du législateur ont une force de droit équivalente.

L’objectif de la révision législative est d’assurer notamment l’exactitude éditoriale des mises à jour législatives, c’est-à-dire des modifications incorporées aux textes de loi édictés et publiés sur le site Web des Lois-en-ligne.

Ses responsabilités professionnelles lui permettent de contribuer aux missions de réforme et d’amélioration du droit tout en réalisant l’impact de celles-ci sur la vie quotidienne des citoyens.

Me Vucicevic a effectué un stage en droit auprès du Centre francophone de Toronto où elle a eu l’opportunité d’offrir une assistance juridique aux clients francophones les plus défavorisés et marginalisés de notre société dans les domaines du droit de l’immigration et des réfugiés, droit humanitaire, droits de la personne et droits linguistiques, assistance sociale et pension d’invalidité, droits des locataires et droit de l’emploi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette mission lui a permis de contribuer à l’obtention du statut de réfugié et à la protection des personnes persécutées ou risquant de l’être. Elle est motivée par la défense des droits des citoyens démunis qui se sentent délaissés par la société et la réalisation de leur accès équitable à la justice.

La pratique du droit de l’immigration qui vise à réunir les familles est un sujet qui lui tient particulièrement à cœur. Étant couramment quadrilingue en français, anglais, serbe et croate, la diversité culturelle qui caractérise ce domaine du droit lui est très familière.

Sollicitée ponctuellement par les directions de l’école pour animer des ateliers juridiques communautaires dans les établissements d’enseignement secondaire francophones de Toronto, Me Vucicevic a souvent eu l’occasion de sensibiliser les jeunes aux particularités du système de justice pénale applicable à leur égard.

Durant la première partie du programme de pratique du droit qu’elle a suivi auprès de l’Université Ryerson, elle a eu l’opportunité d’offrir des services juridiques dans plusieurs domaines du droit et d’être exposée à tous les aspects de l’exercice de la profession juridique dans un cadre pratique.

Cela lui a permis d’acquérir une expérience diversifiée et unique. Elle a beaucoup apprécié l’approche innovante et visionnaire que ce programme offre à l’exercice du droit.

Me Vucicevic a également enseigné le droit des contrats au campus de Toronto du Collège Boréal. Elle possède en outre 7 ans d’expérience d’enseignement du français dans le système scolaire public et privé de Toronto. Elle est également professeure certifiée de yoga dans la tradition Sivananda, membre de l’Association du Barreau de l’Ontario (ABO), de son Comité des langues officielles et de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO).

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur