Maître Richard Elliott

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Richard Elliott.

Richard Elliott s’est joint au personnel du Réseau juridique canadien VIH/sida en janvier 1999, à titre de directeur des politiques et de la recherche, après avoir siégé un an et demi à son conseil d’administration. Il est devenu directeur adjoint en 2005 et directeur général en 2007.

Le Réseau ne fournit pas de services directement aux clients; c’est plutôt un organisme non gouvernemental qui fait valoir les droits humains des personnes vivant avec le VIH/sida et vulnérables à l’épidémie, au Canada et dans le monde.
Le 1er Symposium annuel sur le VIH, le droit et les droits de la personne (www.aidslaw.ca/symposium) aura lieu le 13 juin prochain à Toronto; la journée précédente, il y aura une conférence du juge Edwin Cameron, de la Cour constitutionnelle de l’Afrique du Sud, un militant pour les droits humains qui s’est révélé comme personne séropositive il y a plusieurs années.

Richard Elliott a été avocat de pratique privée et a plaidé devant des tribunaux ontariens de tous les niveaux, de même qu’à la Cour suprême du Canada. Il a été coordonnateur des services étudiants d’aide juridique aux personnes vivant avec le VIH/sida à faible revenu; il a fait partie des conseils d’administration de la HIV & AIDS Legal Clinic of Ontario (HALCO) ainsi que du Réseau d’action et de soutien des prisonniers et prisonnières vivant avec le VIH/sida (PASAN), en plus de s’impliquer dans d’autres organismes de défense des droits de la personne. Entre 2001 et 2007, il a été membre du Conseil ministériel sur le VIH/sida qui avise le ministre de la Santé du Canada.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Richard Elliott est membre fondateur du Groupe pour l’accès mondial aux traitements (GAMT), une coalition d’organismes canadiens de la société civile qui milite pour l’accès aux médicaments et d’autres aspects du droit humain à la santé dans les pays en développement.

Il détient un diplôme de premier cycle en économie et philosophie de l’Université Queen’s (Kingston, Ontario) ainsi qu’un baccalauréat et une maîtrise en droit de l’Osgoode Hall Law School de l’Université York (Toronto). Il a été admis au Barreau de l’Ontario en 1997; et il est l’auteur de nombreux rapports, documents et articles sur les enjeux juridiques et de droits humains liés au VIH/sida.

Maître Richard Elliott peut être rejoint au Réseau juridique canadien VIH/sida, 1240, rue Bay, bureau 600, Toronto M5R 2A7; téléphone: (416) 595-1666, poste 229); courriel: [email protected]

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur