Maître Christine Mainville


3 avril 2012 à 11h20

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Christine Mainville.

Christine Mainville pratique le droit criminel, pénal et disciplinaire au sein du cabinet Henein & Associates, à Toronto. Avant de se joindre à ce cabinet, elle a pratiqué le droit criminel au sein du cabinet Shadley Battista, à Montréal. Elle est membre à la fois du Barreau du Québec (depuis 2007) et du Barreau du Haut-Canada (depuis 2011).

Avant de se consacrer à la pratique du droit, elle a travaillé pendant un an comme auxiliaire juridique auprès du juge Ian Binnie, à la Cour suprême du Canada (2008-2009). Pendant son temps à la Cour suprême, elle a travaillé de très près avec le juge Binnie à la préparation de jugements, à la révision et à l’appréciation des dossiers devant la Cour, ainsi qu’à la préparation de mémorandums pour les fins de l’audience. Elle a également eu l’occasion d’assister à de nombreuses audiences devant la Cour.

Christine Mainville a complété ses études en droit à l’Université McGill (B.C.L./LL.B.) où elle fut notamment récipiendaire du prix Brett Code en droit criminel et de la médaille d’or Johnston, décernée selon le classement académique et la contribution à la Faculté et à la communauté.

Elle a notamment prêté de son temps à l’organisme Innocence McGill, qui est voué au réexamen de dossiers où il y a allégation d’erreur judiciaire. Elle est également récipiendaire d’un prix en droit international public. Lors de son séjour à McGill, elle a eu l’occasion d’être auxiliaire auprès du juge Claude Leblond, à la Cour du Québec, chambre criminelle.

Appelée au Barreau en 2007, elle effectue son stage au sein du cabinet de droit criminel Desrosiers, Joncas, Massicotte, à Montréal. Depuis, elle a également complété une maîtrise en droit pénal comparé à l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne). Elle détient au surplus un baccalauréat en criminologie de l’Université d’Ottawa, où elle a gradué avec la mention summa cum laude.

Chez Henein & Associates, elle travaille auprès de Maître Marie Henein, avocate de grande expérience qui apparaît au palmarès des 25 avocat(e)s les plus renommés au pays selon la revue Canadian Lawyer (2011). Le cabinet touche à tous les domaines du droit criminel et pénal. Il accepte à l’occasion des mandats d’aide juridique, notamment pour des causes portées en appel.

Christine Mainville exerce tant en français qu’en anglais. Elle a participé à la préparation de nombreux dossiers portés devant la Cour de justice de l’Ontario, la Cour du Québec, la Cour supérieure de justice de l’Ontario, la Cour supérieure du Québec, la Cour d’appel du Québec, ainsi que la Cour d’appel de l’Ontario. Elle a plaidé devant la Cour d’appel tant au Québec qu’en Ontario et a tout récemment fait des représentations écrites auprès de la Cour suprême du Canada.

Elle a siégé au Conseil d’administration de la Société Élizabeth Fry du Québec. Elle est membre de la « Criminal Lawyers Association » et de l’Association canadienne des libertés civiles (ACLC).
Maître Christine Mainville peut être rejointe au cabinet Henein, 445, rue King Ouest, bureau 202, Toronto M5V 1K4; téléphone: 416-368-5000; courriel: [email protected]

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Donald Ipperciel quitte Glendon mais reste à York

Il va développer «l’université numérique»
En lire plus...

18 juin 2018 à 17h27

Avec «Crée ton université», l’UOF inclut les jeunes

crée ton université
Clôture des candidatures ce mercredi 20 juin
En lire plus...

18 juin 2018 à 16h25

Le Prix Jeanne Sabourin à Claude Guilmain

Prix Jeanne Sabourin
9e Gala Reconnaissance de Théâtre Action
En lire plus...

18 juin 2018 à 15h59

Accueil «par et pour» les francophones à l’aéroport Pearson

Une initiative à répéter dans d’autres aéroports au pays
En lire plus...

18 juin 2018 à 14h59

Marche gastronomique dans Chinatown

Dix plats dans six restos en deux heures et demie
En lire plus...

18 juin 2018 à 10h00

Quand les « indiennes » ont révolutionné la mode européenne

Pour saisir le sens et l’importance d’une découverte, il faut se replacer à l’époque où celle-ci a été faite. En Europe, dans le passé,...
En lire plus...

17 juin 2018 à 11h00

Errer entre deux mondes

Guy Bélizaire vient de publier À l’ombre des érables et des palmiers, un recueil de nouvelles dont certaines sont écrites au « je ». Est-ce une...
En lire plus...

17 juin 2018 à 9h00

Quiz : Le lundi de la matraque

quiz
Ça brassait au Québec dans les années 60-70: le Lundi de la matraque en est un épisode mémorable.
En lire plus...

17 juin 2018 à 7h00

Suer pour rester en santé

santé
Recherche et activité physique : un demi-siècle de médecine préventive
En lire plus...

La schizophrénie du placenta

On savait déjà que les sources de la schizophrénie étaient en partie génétiques. Et une hypothèse veut depuis longtemps que des complications pendant la...
En lire plus...

16 juin 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur