Maître Christine Mainville


3 avril 2012 à 11h20

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Christine Mainville.

Christine Mainville pratique le droit criminel, pénal et disciplinaire au sein du cabinet Henein & Associates, à Toronto. Avant de se joindre à ce cabinet, elle a pratiqué le droit criminel au sein du cabinet Shadley Battista, à Montréal. Elle est membre à la fois du Barreau du Québec (depuis 2007) et du Barreau du Haut-Canada (depuis 2011).

Avant de se consacrer à la pratique du droit, elle a travaillé pendant un an comme auxiliaire juridique auprès du juge Ian Binnie, à la Cour suprême du Canada (2008-2009). Pendant son temps à la Cour suprême, elle a travaillé de très près avec le juge Binnie à la préparation de jugements, à la révision et à l’appréciation des dossiers devant la Cour, ainsi qu’à la préparation de mémorandums pour les fins de l’audience. Elle a également eu l’occasion d’assister à de nombreuses audiences devant la Cour.

Christine Mainville a complété ses études en droit à l’Université McGill (B.C.L./LL.B.) où elle fut notamment récipiendaire du prix Brett Code en droit criminel et de la médaille d’or Johnston, décernée selon le classement académique et la contribution à la Faculté et à la communauté.

Elle a notamment prêté de son temps à l’organisme Innocence McGill, qui est voué au réexamen de dossiers où il y a allégation d’erreur judiciaire. Elle est également récipiendaire d’un prix en droit international public. Lors de son séjour à McGill, elle a eu l’occasion d’être auxiliaire auprès du juge Claude Leblond, à la Cour du Québec, chambre criminelle.

Appelée au Barreau en 2007, elle effectue son stage au sein du cabinet de droit criminel Desrosiers, Joncas, Massicotte, à Montréal. Depuis, elle a également complété une maîtrise en droit pénal comparé à l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne). Elle détient au surplus un baccalauréat en criminologie de l’Université d’Ottawa, où elle a gradué avec la mention summa cum laude.

Chez Henein & Associates, elle travaille auprès de Maître Marie Henein, avocate de grande expérience qui apparaît au palmarès des 25 avocat(e)s les plus renommés au pays selon la revue Canadian Lawyer (2011). Le cabinet touche à tous les domaines du droit criminel et pénal. Il accepte à l’occasion des mandats d’aide juridique, notamment pour des causes portées en appel.

Christine Mainville exerce tant en français qu’en anglais. Elle a participé à la préparation de nombreux dossiers portés devant la Cour de justice de l’Ontario, la Cour du Québec, la Cour supérieure de justice de l’Ontario, la Cour supérieure du Québec, la Cour d’appel du Québec, ainsi que la Cour d’appel de l’Ontario. Elle a plaidé devant la Cour d’appel tant au Québec qu’en Ontario et a tout récemment fait des représentations écrites auprès de la Cour suprême du Canada.

Elle a siégé au Conseil d’administration de la Société Élizabeth Fry du Québec. Elle est membre de la « Criminal Lawyers Association » et de l’Association canadienne des libertés civiles (ACLC).
Maître Christine Mainville peut être rejointe au cabinet Henein, 445, rue King Ouest, bureau 202, Toronto M5V 1K4; téléphone: 416-368-5000; courriel: [email protected]

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Liberty Village
Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l'Est de Toronto, est un concentré d'histoire où les...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 11h00

Quand la lumière vient de l’intérieur

galerie Thompson Landry
Ognian Zekoff, l’un des principaux peintres hyperréalistes du Québec, spécialisé dans le «clair-obscur contemporain», veut montrer que les sources de lumière ne viennent pas seulement...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 9h00

Hommage des Torontois aux soldats de 14-18

Centenaire armistice Jour du souvenir 2018
Ce 11 novembre au matin, des milliers de Torontois se sont rassemblées pour célébrer le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 17h00

La Grande Guerre qu’on ne saurait oublier

Chaque année, le 11 novembre nous rappelle un moment important de notre histoire, celui de cet armistice signé le 11 novembre 1918 à 5 h15,...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h11

Ces colonnes dressées vers le ciel

On remarque un grand nombre de colonnes imposantes dans les grandes villes d'Europe, mais il n'existe pratiquement pas de tels monuments dans nos villes...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h00

Fin de vie sublime

livre
La journaliste suédoise Sofia Lundberg a autoédité Un petit carnet rouge, roman qui a connu un rare succès sur Internet avant d’être repéré par...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 9h00

Quiz : Fin de la «Grande Guerre» 100 ans passés

quiz
Les combats de la Guerre de 1914-1918 prennent fin lorsque l’armistice est signé le 11 novembre 1918.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 7h00

La musique a résonné en français aux quatre coins du pays

Une centaine d’artistes viennent de donner plus 200 spectacles de l’Atlantique au Pacifique dans le cadre du festival Coup de cœur.
En lire plus...

10 novembre 2018 à 15h00

Gérer le PLOE comme l’aide en santé?

La pression monte pour qu’Ottawa fasse un ménage du Programme des langues officielles dans l’enseignement (PLOE).
En lire plus...

10 novembre 2018 à 11h00

Le PLOE : un programme fédéral qui a besoin d’un grand ménage

L’année 2020 marquera le 50e anniversaire des transferts en éducation aux provinces et territoires, mais trouve-t-on dans le bilan du Programme de quoi célébrer?
En lire plus...

10 novembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur