Maître Christine Mainville


3 avril 2012 à 11h20

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Christine Mainville.

Christine Mainville pratique le droit criminel, pénal et disciplinaire au sein du cabinet Henein & Associates, à Toronto. Avant de se joindre à ce cabinet, elle a pratiqué le droit criminel au sein du cabinet Shadley Battista, à Montréal. Elle est membre à la fois du Barreau du Québec (depuis 2007) et du Barreau du Haut-Canada (depuis 2011).

Avant de se consacrer à la pratique du droit, elle a travaillé pendant un an comme auxiliaire juridique auprès du juge Ian Binnie, à la Cour suprême du Canada (2008-2009). Pendant son temps à la Cour suprême, elle a travaillé de très près avec le juge Binnie à la préparation de jugements, à la révision et à l’appréciation des dossiers devant la Cour, ainsi qu’à la préparation de mémorandums pour les fins de l’audience. Elle a également eu l’occasion d’assister à de nombreuses audiences devant la Cour.

Christine Mainville a complété ses études en droit à l’Université McGill (B.C.L./LL.B.) où elle fut notamment récipiendaire du prix Brett Code en droit criminel et de la médaille d’or Johnston, décernée selon le classement académique et la contribution à la Faculté et à la communauté.

Elle a notamment prêté de son temps à l’organisme Innocence McGill, qui est voué au réexamen de dossiers où il y a allégation d’erreur judiciaire. Elle est également récipiendaire d’un prix en droit international public. Lors de son séjour à McGill, elle a eu l’occasion d’être auxiliaire auprès du juge Claude Leblond, à la Cour du Québec, chambre criminelle.

Appelée au Barreau en 2007, elle effectue son stage au sein du cabinet de droit criminel Desrosiers, Joncas, Massicotte, à Montréal. Depuis, elle a également complété une maîtrise en droit pénal comparé à l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne). Elle détient au surplus un baccalauréat en criminologie de l’Université d’Ottawa, où elle a gradué avec la mention summa cum laude.

Chez Henein & Associates, elle travaille auprès de Maître Marie Henein, avocate de grande expérience qui apparaît au palmarès des 25 avocat(e)s les plus renommés au pays selon la revue Canadian Lawyer (2011). Le cabinet touche à tous les domaines du droit criminel et pénal. Il accepte à l’occasion des mandats d’aide juridique, notamment pour des causes portées en appel.

Christine Mainville exerce tant en français qu’en anglais. Elle a participé à la préparation de nombreux dossiers portés devant la Cour de justice de l’Ontario, la Cour du Québec, la Cour supérieure de justice de l’Ontario, la Cour supérieure du Québec, la Cour d’appel du Québec, ainsi que la Cour d’appel de l’Ontario. Elle a plaidé devant la Cour d’appel tant au Québec qu’en Ontario et a tout récemment fait des représentations écrites auprès de la Cour suprême du Canada.

Elle a siégé au Conseil d’administration de la Société Élizabeth Fry du Québec. Elle est membre de la « Criminal Lawyers Association » et de l’Association canadienne des libertés civiles (ACLC).
Maître Christine Mainville peut être rejointe au cabinet Henein, 445, rue King Ouest, bureau 202, Toronto M5V 1K4; téléphone: 416-368-5000; courriel: [email protected]

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les langues officielles ont leur ministère

Mélanie Joly s'occupera aussi de la Francophonie et du Tourisme
En lire plus...

18 juillet 2018 à 17h37

Des portraits d’écrivains qui juxtaposent le réel et le surréaliste

Face à face
Face à face avec Mathieu Laca à la galerie Thompson Landry
En lire plus...

18 juillet 2018 à 12h00

Les araignées utilisent l’électricité de l’air pour voler

Ça intriguait déjà le jeune Darwin
En lire plus...

18 juillet 2018 à 7h00

CAH et le lobby des aînés: FARFO s’parler

Centres d'Accueil Héritage
Prêts pour le «tsunami gris»?
En lire plus...

17 juillet 2018 à 14h24

Une virée à Wasaga Beach

wasaga beach
Des plages qui respirent les vacances et la famille
En lire plus...

17 juillet 2018 à 12h00

Le seuil de l’hypertension est incertain

hypertension
Entre 120 et 140: le chiffre magique
En lire plus...

17 juillet 2018 à 7h00

Succès de la fête torontoise de la Bastille

Wychwood Barns
Un événement annuel redynamisé
En lire plus...

16 juillet 2018 à 12h00

Un capteur contre le dopage technologique

cyclisme
Un capteur détecterait le champ magnétique d’un moteur caché dans un vélo
En lire plus...

Raymond Brousseau nous fait découvrir l’art inuit

Raymond Brousseau
Important don du collectionneur et peintre au MNBAQ
En lire plus...

15 juillet 2018 à 11h00

Quand un écrivain n’est plus cru, il est cuit !

Le premier roman de Claude La Charité s’intitule Le meilleur dernier roman. Ça ne s’applique pas au livre qu’on lit mais plutôt à un...
En lire plus...

15 juillet 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur