Maître Aaron Dantowitz

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans la région de Toronto, il y a un grand nombre de juristes d’expression française. Cette semaine, je vous présente Maître Aaron Dantowitz.

Maître Dantowitz a plaidé à tous les paliers des tribunaux de l’Ontario ainsi que devant la Cour fédérale du Canada. Il conseille des clients dans de multiples domaines, englobant des affaires relevant du droit privé et du droit public. Il peut assister ses clients en anglais et en français.

Dans le cadre de sa pratique du litige civil, Maître Dantowitz est intervenu dans des affaires commerciales ainsi que des affaires pour diffamation, fraude, concurrence et autres types de plaintes, notamment les recours collectifs.

Il a développé une expertise dans les affaires relatives aux injonctions comme dans les ordonnances Anton Piller (mesure exceptionnelle qui oblige la personne visée à laisser exécuter contre elle une perquisition et une saisie, et ce, dans le seul but de préserver des éléments de preuve qui, autrement, risqueraient d’être détruits), ainsi que dans les questions intéressant des plaideurs internationaux, comme la compétence des tribunaux de l’Ontario et la collecte de preuves en Ontario pour des procès à l’étranger.

Au cours de sa pratique du droit réglementaire et administratif, Maître Dantowitz a plaidé devant divers tribunaux de réglementation, notamment en tant qu’avocat des parties comparaissant devant la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario, le Tribunal des droits de la personne et la Commission des courses de l’Ontario. Il a aussi plaidé dans le cadre de requêtes en révision judiciaire devant la Cour divisionnaire et a fourni des conseils juridiques indépendants à des comités d’organisations professionnelles auto-réglementées pour procéder, entre autres, à l’audition des témoins.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Maître Dantowitz a été avocat bénévole pour le Child Advocacy Project de l’organisme Pro Bono Law Ontario et a représenté des enfants dans des instances relevant de la Loi sur l’éducation et du Code des droits de la personne.

Il a assisté également, à titre d’avocat de service, des parties qui n’étaient pas représentées par un avocat devant la Cour d’appel pour des affaires relevant, entre autres, de la Loi sur les infractions provinciales, dans le cadre du programme d’avocats de service à la Cour d’appel de l’organisme Pro Bono Law Ontario.

Maître Dantowitz s’est joint au cabinet Stockwoods en 2003 après avoir été auxiliaire juridique du juge en chef adjoint Dennis O’Connor ainsi que des juges Louise Charron, Stephen Borins et Robert Armstrong de la Cour d’appel de l’Ontario.

Il a fait ses études à l’Université de Toronto où il a obtenu un B.A. en sociologie et traduction française en 1996, et à l’Université McGill où il a obtenu un LL.B. en 2001. Il a été reçu au Barreau de l’Ontario en 2002.

Il est rédacteur en chef du Advocates’ Journal et membre du Conseil d’administration de la Société des plaideurs. Il est également membre de l’Association du Barreau canadien et de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lors du 36e congrès de l’AJEFO, qui a eu lieu du 25 au 27 juin 2015 à Lafayette (Louisiane), il a fait une présentation sur le droit des valeurs mobilières.

Maître Aaron Dantowitz peut être rejoint au cabinet Stockwoods, Tour TD Nord, 77, rue King Ouest, bureau 4130, Casier postal 140, Centre Toronto-Dominion, Toronto M5K 1H1, téléphone: (416) 593-2497; courriel: [email protected]; site Internet: www.Stockwoods.ca/fr

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur