Mais que fait la jeunesse?


12 février 2008 à 14h53

Parce que «l’apathie c’est plate, et la démocratie c’est sexy», un concours national de rédaction organisé par Le français pour l’avenir donne aujourd’hui la plume aux élèves pour qu’ils réfléchissent en français sur l’apolitisme latent qui envenime leur génération.

Le rapport d’Etudes Canada révèle, si c’était encore nécessaire, l’apolitisme chronique de nos jeunes: seulement 38% des 18-35 ans ont participé aux élections générales de 2004.

Dynamique, rebelle, audacieuse, la jeunesse semble aujourd’hui surtout…flegmatique. Mais que nous vaut cet immobilisme lancinant, cette mollesse dans le geste électoral, cette langueur de petit matin?

Si l’absentéisme juvénile est alarmant, il est surtout criant. Immanquable, vivace, il ronge le processus démocratique par son absence remarquée, le renvoie à ses défauts par son indifférence appuyée.

La vitalité des réseaux non institutionnels le prouve. Des organismes citoyens comme «L’apathie c’est plate», utilisant les médias, l’art et la technologie pour revitaliser le souffle participatif des jeunes, rencontrent un franc succès et expriment le désir créatif d’une génération qui cherche sa place.

Finalement, il se dégage une indifférence à l’égard d’un système politique qui ne peut ou ne veut pas les intéresser.

Les prochaines élections pointant au loin, Le Français pour l’avenir, en partenariat avec l’Université d’Ottawa et L’apathie c’est plate, a choisi pour son troisième concours annuel de rédaction le thème de la non-participation électorale des jeunes. Les élèves de 10e et 12e année seront donc conviés à réfléchir en français aux raisons de cette coriace passivité.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’identité linguistique canadienne sur les bords de la Tamise

colloque
Parmi les universitaires britanniques spécialistes du Canada, une quinzaine pourraient se dire «québécistes».
En lire plus...

25 septembre 2018 à 7h00

Le Club Richelieu Toronto honore Denis Rioux

Club Richelieu Toronto
Ce dimanche, le Club Richelieu de Toronto rendait hommage à Denis Rioux, désormais ex-président, et célébrait la passation des pouvoirs au nouveau président, Michel...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 17h01

Anciens combattants : délais plus long pour les francophones et les femmes

Anciens combattants Canada
Lenteur à répondre aux demandes d’aide médicale des vétérans: 19 semaines pour les demandes en anglais, 52 pour le français!
En lire plus...

24 septembre 2018 à 15h00

CSI : Éléphants

Les braconniers opèrent surtout au Gabon, au Congo et en Tanzanie.
En lire plus...

24 septembre 2018 à 14h00

Proposez des candidatures au 10e Gala Trille Or

Adieu les prix masculin et féminin : le Trille Or «Artiste solo» récompensera le ou la meilleur.e artiste tous genres confondus
En lire plus...

24 septembre 2018 à 12h00

De bouche à oreille, de retour pour une deuxième saison

De bouche à oreille
Nouveauté: des rencontres informelles au Coq of the Walk
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h53

Blague franco-ontarienne

Demain, 25 septembre, sera la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes. Ce n’est pas un jour férié, comme la Fête nationale au Québec, mais...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h23

Des sondes japonaise et américaine vont ramener de la poussière d’astéroïde

astéroïde
De la haute voltige: la semaine dernière, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est approchée de l’astéroïde Ryugu pour larguer deux mini-robots.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 13h00

Un trésor à découvrir au Musée des beaux-arts de Montréal

MBAM
Resplendissantes enluminures de livres d’heures au MBAM
En lire plus...

23 septembre 2018 à 11h00

Témoignage aussi déchirant que nécessaire

Jonas Gardell
Au début des années 1980, le sida est considéré comme la maladie des homos, la nouvelle peste, voire la punition de Dieu.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur