Luce Dufault lance la saison culturelle

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est avec la chanteuse Luce Dufault que le centre francophone de Toronto a ouvert sa nouvelle saison culturelle la semaine passée.

De sa voix chaude et puissante, Luce Dufault a interprété les chansons de son dernier album Demi-jour, sorti en mars 2007, ainsi que plusieurs de ses anciens succès. Elle est ainsi entrée de nouveau dans la peau de Marie-Jeanne, la serveuse automate de l’opéra-rock Starmania.

Elle a également interprété quelques chansons en anglais, dans un style plus jazz, s’éloignant davantage de son registre habituel.

Le deuil de l’enfance, l’amour et ses complications, la séparation, le temps qui passe, la recherche du bonheur… sont autant de thèmes qui ont plongé le public dans une atmosphère mélancolique et nostalgique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Accompagnée de deux musiciens polyvalents (guitare, piano électrique, accordéon…), Luce Dufault semble se sentir sur scène comme chez elle. Interpellant son public, racontant des anecdotes, elle sait instaurer une complicité faite de bonne humeur communicative.

À quarante ans, après des années de carrière musicale, la chanteuse a su se faire une place sur la scène francophone canadienne.

Née à Orléans, en Ontario, elle se fera connaître au Québec où elle chantera dans La Légende de Jimmy ainsi que dans Starmania. En 1995, elle enregistre son premier album, cinq suivront. Désormais, on la reconnaît dans la rue! Fait réjouissant, même si, rajoute-t-elle en riant, on la prend parfois pour d’autres chanteuses québécoises connues!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur