Luc de Larochellière de retour sur scène avec son groupe original

Amère America 30 ans plus tard

Luc de Larochellière

Luc de Larochellière. (Photo: Panneton-Valcourt).


14 octobre 2018 à 13h00

Luc de Larochellière célèbre le trentième anniversaire du disque Amère America, en remontant sur scène avec les mêmes musiciens de l’époque, à Winnipeg, Yellowknife et surtout Montréal le 1er novembre.

En 1988, le chanteur québécois Luc de Larochellière sortait Amère America, qui allait devenir disque d’or, et dont la chanson éponyme, avec Chinatown Blues et La route est longue, sont aujourd’hui des classiques de la chanson francophone. Aujourd’hui, son retour est remarqué.

Coup de coeur francophone

L’idée du spectacle est née du projet de réédition du disque qui, dit Luc de Larochellière, était disparu du marché et n’a jamais été disponible sur les plateformes numériques.

 «Quitte à le rééditer, raconte l’artiste, nous avons eu l’idée de reformer mon vieux band et de recréer le show pour un soir à la salle du Lion d’or de Montréal dans le cadre de Coup de cœur francophone, le 1er novembre.»

Rodage du spectacle

Sauf qu’avant ce spectacle, l’organisation a suggéré au chanteur d’aller roder son spectacle à Winnipeg et Yellowknife (ce samedi au Northern Arts and Cultural Centre).

« Vous allez assister aux avant-premières de spectacles qui se veulent assez uniques, assez exceptionnels », assurait Luc de Larochellière, affirmant cependant qu’il n’est pas question d’une tournée Amère America. Pour l’instant…

Un retour

Luc de Larochellière, à qui on doit aussi Cash City, était déjà venu dans la capitale des Territoires du Nord-Ouest, au début des années 2000, avec son bassiste de l’époque.

Cette fois, il était accompagné des musiciens d’Amère America, qui étaient aussi dans les grandes lignes ceux du second album de Larochellière, Sauvez mon âme : Marc Pérusse (guitare et production), Gérard Cyr (claviers), Sylvain Clavette (batterie) et Yoland Houle (basse).

Ce dernier avait déjà commencé à remplacer François Pérusse dont la carrière d’humoriste commençait à prendre son envol. Mais l’homme des Albums du peuple jouera tout de même quelques chansons au Lion d’Or.

Retrouvailles

Retrouver des musiciens d’il y a 30 ans, ça a un côté scénario de film. Le chanteur en convient. «On a recréé les Blues Brothers, plaisante-t-il. Il y en a que je n’ai pas vus depuis au moins 25 ans, d’autres que j’ai revus pour d’autres projets [….]. Il y en a que je n’ai jamais arrêté de voir, mais avec qui je n’ai pas travaillé depuis le milieu des années 2000.»

Interprétations

En spectacle, le groupe jouera les chansons d’Amère America, mais aussi de Sauvez mon âme. «On répète la semaine prochaine, précise Luc de Larochellère lors de l’entrevue, le 28 septembre. Il y a des chansons que je n’ai jamais arrêté de jouer, mais d’autres que je n’ai pas jouées depuis 30 ans. Je dois les réapprendre, écouter le disque et retrouver les accords.»

«Nous allons nous en tenir à quelque chose d’assez proche des versions originales, précise l’auteur-compositeur-interprète. Je n’ai pas d’objectif de relecture du vieux matériel. En général, je ne suis pas très nostalgie, je suis plus dans la création, mais une fois tous les 30 ans, on a le droit de le faire. C’est pour faire plaisir aux gens, mais aussi se faire plaisir à nous, l’idée de retomber dans ses vieux souliers.»

Amère America sera réédité en vinyle, en version limitée, et en CD, où on pourra retrouver, outre les chansons originales, des démos et une pièce inédite.

Luc de Larochellière travaille actuellement à son 12e album, son second avec l’Ontarienne Andrea Lindsay, qui devrait paraître début 2019.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La moitié des Canadiens diminueraient leur consommation de viande

Les Canadiens seraient de plus en plus disposés à délaisser la viande pour se tourner vers des repas aux alternatives végétales.
En lire plus...

19 novembre 2018 à 7h00

L’écriture est toujours une aventure

roman
«Le plus dangereux, c’est pas les cerveaux fêlés qui nous écrivent. C’est ceux qui veulent nous faire taire.»
En lire plus...

18 novembre 2018 à 9h00

Quiz : L’Europe de l’Est

quiz
Ce qu'on appelle l'Europe de l'Est comprend surtout des pays de culture slave.
En lire plus...

18 novembre 2018 à 7h00

Formation en agriculture : le Collège Boréal présent en Haïti

Haïti
Le Collège Boréal est partenaire avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie dans un projet pour une socio-économie durable en Haïti.
En lire plus...

17 novembre 2018 à 11h00

Il y a 100 ans, la grippe espagnole frappait la planète

pandemie, épidémie
Saviez-vous que l’on doit la création du ministère fédéral de la Santé à la grippe espagnole?
En lire plus...

17 novembre 2018 à 9h00

Téléphone cellulaire et cancer : pas pire que le hasard

cancer
Une étude aurait apporté «certaines preuves» d’un lien entre le téléphone cellulaire et l’apparition de tumeurs. Mais on n'a pas fait mieux – ou...
En lire plus...

17 novembre 2018 à 7h00

Les Leafs s’en sortent face aux Ducks après un match très serré (2-1)

Les Leafs l'emportent dans la difficulté ce soir face aux Ducks d'Anaheim (2-1). 
En lire plus...

17 novembre 2018 à 0h48

Marché de Noël : trois raisons de s’y rendre!

Alors que les premiers flocons e neige tombaient sur Toronto, le traditionnel Marché de Noel du quartier de la Distillerie ouvrait ses portes avec...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 16h30

Le Beaujolais Nouveau est arrivé au Ricarda’s

Ricarda's
La Fédération Tricolore a réuni une centaine de Français, francophones et francophiles autour d'un cassoulet ce jeudi soir au Ricarda's (angle Peter et Front)...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 15h36

Un conservatisme anglo régressif, mésadapté, ignorant

Assemblée de la francophonie de l’Ontario
L'Ontario français vient de reculer de 20 ans
En lire plus...

16 novembre 2018 à 13h03

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur