Luc Comeau coordonnera les activités du 400e


17 décembre 2013 à 12h41

Responsable du dossier de coordination et de liaison communautaire des commémorations des 400 ans de présence française en Ontario depuis le mois d’août dernier, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario  (AFO) a nommé un gestionnaire responsable du projet.

Il s’agit de Luc Comeau, ancien directeur exécutif à Contact Nord, entrepreneur et consultant. Il est entré en fonction ce lundi 16 décembre.

Depuis 25 ans, Luc Comeau travaille dans la communauté franco-ontarienne, construisant des partenariats, créant de la valeur en jumelant gens, idées et ressources vers un objectif commun. «Il sera un atout de grande qualité pour la réussite du projet du 400e anniversaire de présence française en Ontario», indique l’AFO dans un communiqué.

À titre de gestionnaire, Luc Comeau sera responsable de faciliter la concertation entre les différents acteurs communautaires tout en assurant une promotion active et une visibilité marquée des activités de commémoration des 400 ans de présence francophone en Ontario en 2015.

Pour l’aider dans son travail, un agent de liaison communautaire sera embauché au début de l’année 2014.

L’équipe du 400e travaillera avec le comité directeur communautaire provincial afin de permettre la réalisation d’un événement rassembleur et marquant dans l’histoire de l’Ontario français.

Le site Internet du 400e devrait être mis en ligne d’ici la fin de l’année.

«Le 400e est une occasion unique de visibilité pour la communauté franco-ontarienne, un événement majeur qui va nous permettre de positionner l’Ontario français et de réaliser des choses qui, au-delà des célébrations, resteront ancrées pour le bien-être de la communauté», a déclaré le président du comité directeur communautaire provincial, Peter Hominuk, qui est aussi le directeur général de l’AFO.

Le projet des commémorations des 400 ans de présence française en Ontario s’inscrit dans la foulée des commémorations de la fondation de l’Acadie en 1604 et de Québec en 1608, ainsi que du passage de Samuel de Champlain sur la rivière des Outaouais et jusqu’en Huronie à partir de 1613. Champlain est généralement considéré comme le fondateur de la Nouvelle-France, qui englobait les Pays d’en haut appelés à former l’Ontario d’aujourd’hui.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Sur la route de la diaspora francophone nord-américaine

Musée de l'Amérique francophone
La petite mais riche exposition PARTIR au Musée de l'Amérique francophone à Québec
En lire plus...

20 juillet 2018 à 12h00

D’un océan à l’autre en Citroën 1923

Christian Darrosé
Parti de Vancouver, Christian Darrosé est en route pour Terre-Neuve
En lire plus...

20 juillet 2018 à 10h00

Une étoile avalée par un trou noir

trou noir avale étoile
À 150 millions d’années-lumière de la Terre
En lire plus...

Des animaux nuisibles, mais intelligents

écureuil
Rats, écureuils et corbeaux apprennent au contact des humains
En lire plus...

Effet placébo : ça marche même en dormant !

médecine
Moins de douleur, d’anxiété et de troubles du sommeil après l'application d'une fausse crème anti-douleur
En lire plus...

19 juillet 2018 à 12h30

Utilise-t-on trop de pesticides ?

environnement
Il importe de mieux contrôler les organismes nuisibles, mais il n’est peut-être pas nécessaire d’épandre à tous les coups
En lire plus...

19 juillet 2018 à 7h00

Les langues officielles ont leur ministère

Mélanie Joly s'occupera aussi de la Francophonie et du Tourisme
En lire plus...

18 juillet 2018 à 17h37

Défi démographique «alarmant» pour les Franco-Ontariens

Commissariar aux services en français de l'Ontario
François Boileau se projette dans l’avenir
En lire plus...

18 juillet 2018 à 15h00

Des portraits d’écrivains qui juxtaposent le réel et le surréaliste

Face à face
Face à face avec Mathieu Laca à la galerie Thompson Landry
En lire plus...

18 juillet 2018 à 12h00

Les araignées utilisent l’électricité de l’air pour voler

Ça intriguait déjà le jeune Darwin
En lire plus...

18 juillet 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur