Louis L’Allier prix CDVS 2011

Salon du livre de Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Louis L’Allier, l’auteur sudburois du roman Les danseurs de Kamilari, publié aux éditions du Vermillon, a remporté le prix littéraire Christine-Dumitriu-Van-Saanen 2011 décerné par le Salon du livre de Toronto. Le dévoilement avait lieu à l’ouverture officielle du Salon du livre à la Bibliothèque de référence de Toronto.

Outre M. L’Allier, les finalistes 2011 du prix littéraire qui porte le nom de la fondatrice du Salon, décédée en avril 2008, était Joëlle Roy, de Midland, pour son roman Xman est back en Huronie (Éditions David), et Claude Desmarais, d’Ottawa, pour ses nouvelles Trois saisons (Vermillon).

«Situé dans le contexte de la Grèce des Colonels, le roman Les danseurs de Kamilari est une odyssée qui remonte aux origines de la culture occidentale», écrivait dans le programme officiel du Salon le président du jury, Alain Thomas.

«Jamais la forme d’un roman n’a été si bien adaptée à son contenu. Le soleil de la Méditerranée et l’ordre apollinien imprègnent de leur clarté une écriture qui n’oublie pas pour autant l’ivresse et le rire de Dionysos. Loin d’alourdir l’invention romanesque, l’érudition l’agrémente au contraire d’un réseau d’images qui assurent la cohérence du récit. Le lecteur pétri de culture classique retrouvera avec plaisir un monde familier, tandis que le grand public vibrera aux nombreux rebondissements d’une aventure dont le suspense est maintenu jusqu’aux dernières pages. Le roman de Louis L’Allier nous rappelle qu’en ce qui concerne l’aventure humaine, les Grecs ont peut-être tout dit. Nous portons tous notre part d’héritage grec; voilà pourquoi chacun à notre façon, nous sommes appelés à refaire le voyage d’Ulysse.»

Rappelons que le prix Christine-Dumitriu-van-Saanen récompense l’excellence littéraire en Ontario français et qu’il est doté d’une bourse de 3000 $ offerte conjointement par l’Association des auteurs de l’Ontario français et le Salon du livre de Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur