Lorsque les plantes déclarent la guerre aux virus


15 mars 2016 à 9h36

Les virus n’attaquent pas que les humains et les animaux, ils livrent également bataille aux plantes, mais ne les gagnent pas toutes. Certaines, mieux armées que d’autres, jouent de la résistance.

«C’est une course à l’armement entre le virus et la plante. La mainmise du virus sur la plante et la défense de cette dernière nous informeront de l’issue de cette lutte. La plante réussira-t-elle à déjouer les attaques virales? », se questionne le chercheur de l’INRS-Institut Armand-Frappier, Jean-François Laliberté.

Dans un récent article publié dans le Journal of Virology, le chercheur québécois lève le voile, avec ses collègues, sur le réarrangement cellulaire qui se produit chez certaines plantes en présence de virus, qui deviennent des «usines virales» en facilitant elles-mêmes la réplication du virus.

La mosaïque du navet

Depuis 30 ans, le chercheur s’intéresse au virus de la mosaïque du navet (TuMV).

Ce virus s’attaque au genre Brassica — le navet, colza, le chou-fleur, le brocoli, le rutabaga, etc. — et sévit depuis les années 1950 en Ontario, dans la vallée de Niagara et plus récemment, en Colombie-Britannique et en Europe où il décime des récoltes.

Dans les champs infestés, les plants virent au jaune avant de perdre leurs feuilles matures, puis de se rabougrir. Ce phénomène résulte de la colonisation des plants par le virus grâce à un vecteur, un insecte piqueur qui inocule ce dernier dans la plante après s’être nourri sur des plants infectés.

Plutôt que d’étudier le contrôle des insectes, l’équipe de recherche examine maintenant les gènes de résistance naturelle des plantes pour mieux comprendre pourquoi certaines tombent malades et d’autres non. «Ces gènes de résistance sont en mesure de prévenir naturellement les virus. Cette défense, nous voulons la percer à jour pour répliquer le processus ailleurs, dans la nature», soutient le chercheur.

Usines virales

Grâce à l’imagerie cellulaire, les chercheurs suivent à la trace — fluorescente — l’avancée de l’infection dans la plante. Il est difficile de se débarrasser de cette infection puisque le virus se lie de matière intime au métabolisme de la plante.

On assiste à un véritable remodelage cellulaire au profit du virus. «L’infection se propage d’une cellule à l’autre. Le virus utilise le système vasculaire de la plante pour circuler et aussi se répliquer en la poussant à remodeler certaines parties pour concentrer la production virale», explique-t-il.

Pour contrer cette attaque frontale du virus, certaines plantes possèdent un ARN «dégradé» capable de coder des protéines-clés pour freiner la prise d’otage virale. Les chercheurs derrière cette étude espèrent, grâce au «scalpel biologique» CRISPR, être en mesure bientôt de trouver la meilleure cible afin de répandre aux autres plants ce bouclier naturel.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’identité linguistique canadienne sur les bords de la Tamise

colloque
Parmi les universitaires britanniques spécialistes du Canada, une quinzaine pourraient se dire «québécistes».
En lire plus...

25 septembre 2018 à 7h00

Le Club Richelieu Toronto honore Denis Rioux

Club Richelieu Toronto
Ce dimanche, le Club Richelieu de Toronto rendait hommage à Denis Rioux, désormais ex-président, et célébrait la passation des pouvoirs au nouveau président, Michel...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 17h01

Anciens combattants : délais plus long pour les francophones et les femmes

Anciens combattants Canada
Lenteur à répondre aux demandes d’aide médicale des vétérans: 19 semaines pour les demandes en anglais, 52 pour le français!
En lire plus...

24 septembre 2018 à 15h00

CSI : Éléphants

Les braconniers opèrent surtout au Gabon, au Congo et en Tanzanie.
En lire plus...

24 septembre 2018 à 14h00

Proposez des candidatures au 10e Gala Trille Or

Adieu les prix masculin et féminin : le Trille Or «Artiste solo» récompensera le ou la meilleur.e artiste tous genres confondus
En lire plus...

24 septembre 2018 à 12h00

De bouche à oreille, de retour pour une deuxième saison

De bouche à oreille
Nouveauté: des rencontres informelles au Coq of the Walk
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h53

Blague franco-ontarienne

Demain, 25 septembre, sera la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes. Ce n’est pas un jour férié, comme la Fête nationale au Québec, mais...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h23

Des sondes japonaise et américaine vont ramener de la poussière d’astéroïde

astéroïde
De la haute voltige: la semaine dernière, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est approchée de l’astéroïde Ryugu pour larguer deux mini-robots.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 13h00

Un trésor à découvrir au Musée des beaux-arts de Montréal

MBAM
Resplendissantes enluminures de livres d’heures au MBAM
En lire plus...

23 septembre 2018 à 11h00

Témoignage aussi déchirant que nécessaire

Jonas Gardell
Au début des années 1980, le sida est considéré comme la maladie des homos, la nouvelle peste, voire la punition de Dieu.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur