L’OQRE dévoile ses résultats: trois écoles françaises à l’honneur

Partagez
Tweetez
Envoyez

Comme à chaque rentrée, l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) dévoile les résultats 2007 de ses tests provinciaux destinés aux cycles primaire (de la 1ere à la 3e année) et moyen ( de la 4e à la 6e année). Les résultats du test de mathématiques des 9e années ont parallèlement eux aussi été dévoilés. Trois écoles de la région Centre-Sud ont été mises en avant par le rapport, présentées comme cas de réussite exemplaire.

Avec pour objectif d’identifier les forces et carences du système éducatif ontarien, les tests de l’OQRE suscitent généralement l’intérêt du milieu scolaire dans son ensemble.

Portant sur l’appréhension de notions basiques de littératie et de numératie, les épreuves organisées par l’OQRE permettent généralement de redéfinir les politiques des écoles et plus globalement des conseils scolaires, comme le précise la directrice générale de l’Office, Marguerite Jackson: «Les résultats sont devenus une source d’information précieuse et fiable qui aident les écoles et les conseils scolaires de toutes les régions de la province à faire la planification de l’amélioration. Ces résultats complètent les renseignements donnés par les évaluations faites en salle de classe et fournissent un point de référence du rendement des élèves, par rapport à la norme provinciale.»

Dans le peloton de tête de réussite des tests de l’OQRE version 2007, on retrouve cette année trois écoles francophones de la région Centre-Sud.

L’école Pierre-Elliott-Trudeau de Toronto s’est notamment vue féliciter par l’organisme provincial. Son directeur Michel Laverdière souligne l’importance de ces résultats: «Alors qu’on utilise les résultats globaux comme point de départ pour établir des cibles de rendement pour l’ensemble des élèves, les résultats individuels, eux, nous aident à identifier les élèves qui pourraient bénéficier d’un programme d’aide particulier. En bref, les données de l’OQRE viennent s’ajouter aux autres données disponibles et permettent d’obtenir un portrait plus complet.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un peu plus à l’Ouest, l’école Sainte-Marguerite d’Youville (Etobicoke), s’est également distinguée par ses résultats. Une situation que la directrice Marie Maltais met en corrélation directe avec l’environnement extérieur dont bénéficie l’école: «L’implication et l’engagement des parents à l’école Sainte-Marguerite d’Youville figurent parmi les facteurs contribuant à la réussite de différentes initiatives. L’alignement des objectifs du conseil d’école avec ceux du plan d’école crée une cohérence très saine sur le plan pédagogique.»

Même son de cloche du côté du dernier des trois établissements mis à l’honneur par le rapport, l’école secondaire Confédération de Welland.

Les élèves, soumis au test de mathématiques de l’OQRE, ont été retenus parmi les plus performants. Une évolution dont s’est félicité le directeur Pierre Séguin: «Les progrès réalisés en mathématiques au cours des six dernières années sont très étroitement liés aux initiatives qui ont été privilégiées durant cette période. Ces pratiques sont maintenant bien ancrées dans la culture d’amélioration de l’école.»

Reste maintenant pour ces trois écoles à confirmer leur avance d’ici la session 2008.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur