L’Ontario veut se doter d’une «stratégie cycliste»

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le gouvernement de l’Ontario entreprend une consultation publique concernant la manière d’encourager et d’accroître la sécurité en vélo dans toute la province.

Durant le printemps, l’été et l’automne, quelque 630 000 personnes utilisent un vélo tous les jours en Ontario; environ deux millions au moins une fois par semaine.

L’ébauche de la «Stratégie cycliste» était publiée récemment afin de recueillir les commentaires et les observations du public jusqu’au 29 janvier 2013.

«Nous avons besoin de vos commentaires et observations, car nous voulons créer une stratégie taillée sur mesure pour l’Ontario et veiller à ce que nos routes demeurent les plus sécuritaires en Amérique du Nord», a indiqué le ministre des Transports, Bob Chiarelli.

Parmi les mesures envisagées, mentionnons:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– La création d’un réseau cyclable provincial afin de relier les destinations et d’établir des parcours de cyclotourisme récréatif.

– Le soutien aux municipalités pour l’établissement de réseaux cyclables locaux, notamment en rendant les travaux liés à l’infrastructure cyclable admissibles au financement dans le cadre de la Stratégie pour l’infrastructure municipale.

Russ Powers, le président de l’Association des municipalités de l’Ontario, affirme d’ailleurs que «de nombreuses municipalités cherchent des moyens d’intégrer la sécurité à vélo dans l’ensemble de leur infrastructure routière».

– L’organisation de campagnes de sensibilisation publique en collaboration avec des partenaires du domaine de la sécurité à vélo comme la coalition de groupes cyclistes Share the Road, l’Association canadienne des automobilistes et EnviroCentre.

– L’actualisation des guides des conducteurs afin d’y inclure des lignes directrices repensées pour le cyclisme et le partage de la route avec les autres véhicules.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– La diffusion d’information sur la sécurité à vélo et l’entretien des bicyclettes lors de la vente de bicyclettes neuves.

– Une consultation auprès du public, des groupes de cyclisme et des municipalités quant aux modifications qui pourraient être apportées au Code de la route afin de soutenir le cyclisme. Devrait-on, par exemple, exiger de tous le port du casque protecteur, alors qu’entre 1988 et 2009, le nombre de cyclistes victimes d’un accident mortel a diminué de 70%, et le taux de blessures graves a diminué de 64%?

 Le Dr Doug Weir, président de l’Ontario Medical Association, affirme que «les médecins de l’Ontario voient d’un très bon oeil l’initiative du gouvernement McGuinty de publier l’ébauche de la Stratégie cycliste». Celle stratégie inclut d’ailleurs des recommandations qui faisaient partie du document d’orientation de l’OMA sur la sécurité des cyclistes.

Selon le Dr Weir, «la stratégie du gouvernement créera de nouvelles possibilités d’accroître la sécurité à vélo grâce à une meilleure formation en conduite automobile et à des améliorations à l’infrastructure qui permettraient de séparer les cyclistes du trafic aux endroits où c’est possible et de créer des conditions plus sécuritaires sur des routes partagées».

Pour Eleanor McMahon, pdg et fondatrice de la Coalition de groupes cyclistes Share the Road, «une vision d’ensemble de la sécurité à vélo représente une avancée essentielle pour notre province. Nous sommes enthousiastes à la perspective de continuer à travailler en collaboration avec le ministre, les cadres du ministère des Transports et, en fait, nos interlocuteurs de l’ensemble du gouvernement, afin de concevoir une stratégie solide pour l’Ontario. L’apport du public est crucial et nous encourageons tous nos intervenants à participer à ce processus important.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur