L’Ontario français exporte son savoir en éducation

Partagez
Tweetez
Envoyez

Nancy Leblanc, coordonnatrice du programme d’éducation en services à l’enfance du Collège Boréal de Toronto, était invitée à donner une conférence sur les services à l’enfance canadiens à Reims en France le 1er juin dernier, lors du Congrès de la Fédération nationale des rééducateurs de l’Éducation nationale (FNAREN).
 
Les nombreux participants de toutes les régions de la France ont énormement apprécié en apprendre davantage sur le système de garde et d’éducation canadien. Ils ont pu comparer les pratiques et en tirer des idées nouvelles pour leur travail.

Notre perception canadienne à ne pas scolariser les enfants avant l’âge de 5 ans les a particulièrement intéressés. Mme Leblanc a présenté les dernières études de l’OCDE et du Childcare Resource and Reseach Unit de l’Université de Toronto.

Beaucoup de liens ont été tissés entre Mme Leblanc et divers intervenants du milieu scolaire et universitaire francais. «J’ai eu la chance de rencontrer des gens extraordinaires à Reims. Ces rencontres m’ont aussi permis d’établir des liens avec des professeures en éducation des universités de Lyon, de l’Alsace et de Paris. Ils ont en place des pratiques qui peuvent améliorer notre système canadien», a-t-elle souligné.

Mme Leblanc mentionne particulièrement l’établissement de réseau des professionnels d’aide pour un enfant qui sont assis autour d’une même table pour l’établissement d’un plan d’intervention commun et concerté.

Le congrès de la FNAREN regroupait plus de 800 personnes, principalement des rééducateurs, une profession qui n’existe pas à proprement parler au Canada. Ces professionnels sont des enseignants qui effectuent une formation supplémentaire spécifique afin d’aider les enfants ayant des besoins spéciaux au primaire et au préscolaire.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur