Lina Blais et Nathalie Nadon en rose intense

Au studio du TfT


13 mars 2012 à 13h18

Lina Blais et Nathalie Nadon ont célébré la femme dans leur toute nouvelle création Rose, Épines, Cendres & Dentelle, au studio du Théâtre français de Toronto (TfT), les 8 et 9 mars. Un rendez-vous affectif illustrant des exemples d’une multitude d’émotions que la femme vivra tout au long de son existence. Un spectacle intense d’une heure quarante sans entracte, où les deux irrésistibles actrices nous ont fait traverser les aléas insaisissables du monde féminin.

«La femme prend des visages si divers dans la littérature, la poésie, le théâtre, la chanson, qu’on ne peut que remarquer sa complexité, d’où son mystère», selon la metteure en scène Lina Blais.

«Rien ne sert d’analyser son comportement, ce serait lui enlever cette part secrète qui la rend si lumineuse, si inspirante, si belle.»

Tour à tour, les deux comédiennes ont porté le chapeau de la femme fétiche, amoureuse, jalouse, célibataire malgré elle, résiliente face aux douleurs de l’enfantement, de la maladie, de l’exil.

L’interprétation sensible de Lina Blais, issue de son texte sur le cancer du sein, était particulièrement touchante. On ne pouvait que ressentir sa forte solidarité envers tant de femmes atteintes de ce fléau, qui, toutes générations et cultures confondues, partagent le même dilemme face à la perte éventuelle de leur identité féminine.

Nathalie Nadon, reconnue pour sa polyvalence artistique, a mené de front l’humour et le drame, à travers sa surprenante liberté de corps et d’esprit: un caméléon de scène!

Le temps des roses

Rose, Épines, Cendres & Dentelle évoquait le langage de la femme aussi sublime que celui des roses tantôt symbolisant l’amour en toute simplicité tantôt la passion sans retenue, parfois l’atteinte de l’impossible.

Une page d’histoire de la femme depuis le poète érotique Ovide à nos jours. Celle qui découvre l’amour; vit sa première chute amoureuse; recherche l’âme sœur; découvre que son enfant ne sera jamais comme les autres; que mamie souffre de l’Alzheimer; la jalousie de l’une devant la beauté fascinante de l’autre; la force de celle bravant le mal qui ronge; le courage de l’arrivante seule en terre inconnue.

Une mise en scène songée, empruntant aux plus beaux textes parmi les auteures francophones, et dont l’agencement accompagné de la musique de Lily Ling et des effets visuels de Ryan Kerr accentuait le thème de la soirée: le mystère de la femme!

Le duo Blais-Nadon a définitivement étonné le public par les sujets profonds qu’elles ont choisi d’interpréter, et ce, avec une infinie délicatesse. Des sujets où chacune pouvait reconnaître un moment de sa vie ou de celle d’une femme qu’elle connaît ou a connue.

Sans oublier la collaboration inattendue sur scène de Line Boily de Radio-Canada, Suzie Bizaillon, et de Geneviève Brouyaux des Indisciplinés de Toronto.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marché va toujours «super bien»

maison
À chaque agent immobilier à qui on demande comment va le marché, la réponse est invariablement: «Super bien!» Mais il est possible que cela...
En lire plus...

26 mars 2019 à 9h00

Un penchant pour l’inclinaison des exoplanètes

science
Depuis que le télescope spatial Kepler a commencé à multiplier les découvertes d’exoplanètes en 2011, les astronomes se retrouvent devant un phénomène étrange: les...
En lire plus...

26 mars 2019 à 7h00

John Tavares vole la vedette et les Maple Leafs l’emportent

Avec seulement 7 parties restantes à la saison régulière et à quelques semaines du début des séries éliminatoires, les Maple Leafs recevaient la visite...
En lire plus...

25 mars 2019 à 23h51

Dans mon quartier… en cette Semaine de la Francophonie

Lise Marie Baudry
Dans mon quartier de Swansea-Bloor West Village, il y a de plus en plus de francophones.
En lire plus...

Rosalie Vaillancourt, une vraie peste

Semaine de la francophonie
Le 30 mars pour clore la semaine de la francophonie, l’humoriste québécoise Rosalie Vaillancourt vous montrera, dans son spectacle Enfant roi, sa réelle personnalité:...
En lire plus...

25 mars 2019 à 11h00

Les femmes et les Autochtones à l’honneur aux Hot Docs

La programmation de la 26ème édition des Hot Docs, qui se déroulera du 25 avril au 5 mai, a été révélée. Parmi les 234...
En lire plus...

25 mars 2019 à 9h00

Ces amateurs qui contribuent à l’avancement de la science

science biologie
Dans la dernière décennie, l’homme qui a classifié le plus grand nombre de nouvelles espèces marines n’était pas un biologiste mais un amateur: Emilio...
En lire plus...

25 mars 2019 à 7h00

Jeremy Lamb crucifie les Raptors sur un air de déjà vu

Une équipe adverse très adroite à 3-points, beaucoup de ballons perdus, de nombreux rebonds offensifs laissés à leurs adversaires et une défaite à la...
En lire plus...

24 mars 2019 à 23h00

Berlioz a changé le métier de compositeur

musique
De par le monde, de nombreux concerts ou festivals ou exécution d'une ou de plusieurs de ses œuvres marquent, en cette année 2019, le...
En lire plus...

24 mars 2019 à 11h00

Écriture soignée et soyeuse

roman Lévesque éditeur
Journaliste-photographe dans plusieurs médias québécois, Jean-François Villeneuve a publié un premier roman intitulé Les chambres obscures. Le titre renvoie aussi bien à des pièces...
En lire plus...

24 mars 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur