Lettres de mandat des ministres: tout un programme!

Mélanie Joly modernisera la Loi sur les langues officielles

Le Parlement canadien à Ottawa.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les ministres du nouveau gouvernement libéral minoritaire de Justin Trudeau ont tous reçu leurs «lettres de mandat» le 13 décembre dernier. Plus précises que le Discours du Trône, mais moins que des projets de loi, elles constituent ensemble une feuille de route édifiante.

La ministre des Langues officielles, Mélanie Joly, devra moderniser et renforcer la Loi sur les langues officielles. Et au Patrimoine canadien, Steven Guilbeault devra notamment soutenir le journalisme local.

Radio-Canada

Dans les deux cas, le diffuseur public CBC/Radio-Canada joue un rôle important pour le gouvernement libéral.

«Dans le cadre de ces travaux de modernisation, vous protégerez le rôle de CBC/Radio-Canada, qui consiste à mieux refléter la dualité linguistique du Canada et les communautés de langue officielle en situation minoritaire partout au pays», lit-on dans la lettre pour Mélanie Joly.

Mélanie Joly

Nouveaux modèles d’affaires

De son côté, Steven Guilbeault devra «développer des modèles d’affaires qui facilitent les dons privés et le soutien philanthropique au journalisme professionnel et aux nouvelles locales».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En entrevue avec le média iPolitics, il promet de veiller à ce que CBC/Radio-Canada produise «davantage de contenu régional en embauchant davantage de gens, en ouvrant davantage de bureaux et en s’associant avec des médias existants».

Tout financement public accordé au journalisme doit cependant continuer de préserver son indépendance vis-à-vis du gouvernement, dit-il.

Contenu illégal

Sa lettre de mandat lui demande aussi de créer de nouveaux règlements pour les plateformes de médias sociaux, en commençant par exiger que toutes les plateformes éliminent le contenu illégal, y compris «le discours haineux» dans les 24 heures, sous peine de sanctions importantes.

Cela devrait inclure d’autres préjudices en ligne tels que la radicalisation, l’incitation à la violence, l’exploitation des enfants ou la création ou la diffusion de propagande terroriste.

Toujours au Patrimoine, il est beaucoup question des Autochtones, des sports, de la création d’une «Charte canadienne du numérique».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Steven Guilbeault

Commissaire aux langues officielles

Par contre, nulle part, dans les 23 points du nouveau mandat de Stephen Guilbault, n’est-il question des collectivités de langue officielle en situation minoritaire. C’est donc Mélanie Joly qui a la main haute sur cet enjeu.

«Vous veillerez à ce qu’Air Canada offre des services entièrement bilingues à ses clients, et vous examinerez et renforcerez les pouvoirs du commissaire aux langues officielles», explicite la lettre de mandat de la ministre des Langues officielles.

«De plus, vous entreprendrez un dénombrement des ayants droit et une enquête approfondie issue des données du recensement pour mieux prendre en compte et pour mieux servir les communautés linguistiques minoritaires.»

Transition et diversification

À titre de ministre du Développement économique, la ministre Joly devra aussi – avec l’appui de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées – continuer à favoriser la création de centres de transition pour les travailleurs qui offriront des initiatives de perfectionnement des compétences et des activités de diversification économique et communautaire.

Multiculturalisme

La ministre Bardish Chagger a hérité du nouveau ministère de la Diversité, de l’Inclusion et de la Jeunesse. À ce titre, elle dirigera les politiques, les programmes et les activités en matière de multiculturalisme pour veiller à ce que «la diversité canadienne soit célébrée et respectée sous toutes ses formes».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Bardish Chagger

Elle travaillera avec ses collègues pour élaborer des politiques qui s’attaquent à la «discrimination systémique» et aux «préjugés inconscients» dans notre pays. Elle «élargira et fera progresser la stratégie canadienne de lutte contre le racisme».

Gouvernement numérique

C’est la ministre Joyce Murray qui, à titre de responsable du nouveau ministère du Gouvernement numérique, devra régler les problèmes de paye non résolus des fonctionnaires attribuables au système Phénix.

À noter que le mot «déficit» est introuvable dans la lettre de mandat adressée au ministre des Finances, Bill Morneau. Le premier ministre lui demande tout de même de «continuer de réduire la dette du gouvernement en fonction de notre économie», de conserver notre cote de crédit AAA, et de «préserver du pouvoir financier au cas où nous aurions à faire face à un ralentissement»…

Budget fédéral 2018
Bill Morneau

Commerce

La ministre de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, doit «tirer les leçons de récentes disputes commerciales» afin d’améliorer la réponse canadienne aux mesures étrangères contre des produits canadiens (comme l’arrêt des importations de canola, boeuf et porc canadiens par la Chine).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mary Ng, la ministre du Commerce international, est d’ailleurs incitée à augmenter notre commerce avec des pays avec lesquels le Canada n’a pas de traité, notamment en Asie-Pacifique.

Environnement et climat

Du côté de l’Environnement et du Changement climatique, le ministre Jonathan Wilkinson a maintenant une cible de «zéro émission nette» d’ici 2050 des gaz à effet de serre auxquels on attribue une influence sur le climat.

Jonathan Wilkinson

Plantation de deux milliards d’arbres au cours des dix prochaines années, cartographie des zones inondables, protection de la biodiversité, nettoyage des Grands Lacs et lutte contre la pollution plastique sont également au programme de M. Wilkinson, souvent de concert avec ses collègues des Ressources naturelles, de l’Agriculture, des Océans, de la Santé et de l’Innovation.

Meilleure connexion… quand on le veut

Soulignons finalement que la ministre du Travail, Filomena Tassi, doit instaurer un «droit de se déconnecter» hors des heures de travail, sans crainte de réprimandes…

Et que, parallèlement, c’est le ministre de l’Innovation, Navdeep Bains, qui est chargé de réduire nos factures de téléphones cellulaires de 25%.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

* * *

Adaptation par François Bergeron, de l-express.ca, d’un article de Jacinthe Laforest, du journal La Voix acadienne de l’Île-du-Prince-Édouard.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur