Les Raptors stoppés par les Hawks

Défaite 132-121 à Atlanta

Chris Boucher Toronto Raptors
Chris Boucher a eu un impact des deux côtés du terrain avec ses 14 points et 5 contres. Photo: Chris Young.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Farigués après l’exploit de la veille face aux Nets, les Raptors de Toronto ont connu une soirée sans en défense à Atlanta. Ils ont concédé une défaite logique face aux Hawks (132-121).

Les hommes de Nick Nurse ont subi une pluie de 3-points (19/36, 52,8%) de la part d’une équipe qui shoote habituellement à 35%. Le match énorme de Boucher en attaque qui réalise son record en carrière avec 29 points, 10 rebonds et 2 contres, n’a malheureusement pas été suffisant.

Les Raptors poursuivront leur série de 9 matchs à l’extérieur lundi à Memphis (20h) avant de se déplacer à Washington mercredi 10 février (19h).

classement Raptors

Le fil du match

Après 3 premières minutes sans adresse, les deux équipes règlent la mire. Collins met deux tirs primés pour les Hawks. Capela se montre actif et se joue de Baynes assez facilement. Côté Raptors, Lowry met 6 points, Siakam 5 dont un tir primé qui porte le score à 19-18.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto gère bien la deuxième moitié du quart avec ses rotations et la sortie de Capela qui ouvre le cercle pour pour les pénétrations. Siakam provoque une faute de Collins et met ses deux lancers (23-28).

Bembry ajoute un 3 en sortie de temps mort (23-31). ATL recolle à -3 avant un tir de VanVleet au buzzer du quart temps pour terminer la bonne première période torontoise sur le score de 28-34.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Raptors parviennent à maintenir leur avance dans un premier temps. Les Hawks trouvent de l’adresse de loin par Hill et Snell et reviennent tout proche, dans un deuxième (44-46). Ils passent même devant sur un triple de Huerter (47-46).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Hawks gardent ce petit avantage jusqu’à la pause et mènent 66-63 à la mi-parcours.

Panne d’énergie en deuxième mi-temps

Les locaux démarrent parfaitement la deuxième mi-temps avec un 7-0 (73-63). Powell, après un temps mort de Nurse, inscrit 6 points de suite. Siakam en ajoute 2 en seconde chance pour conclure un 8-0 (73-71). Les Hawks se relancent à leur tour avec une série pour recreuser l’écart à +11 (84-73).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto ne parvient pas à ralentir l’attaque de Trae Young et ses coéquipiers, mais peut compter sur Chris Boucher pour rester dans le match. Le Montréalais marque 9 points de suite, Stanley Johnson fait une entrée surprise avec un 3-points (89-85).

Deux fautes bêtes de Davis et Bembry offrent des points faciles aux Hawks dans le bonus, l’ancien joueur d’Atlanta reçoit en plus une technique et Young met un 3-points (96-87). Les Raps s’accrochent mais sont toujours derrière avant l’ultime période (101-94).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Raptors continuent à jouer au jeu du chat et de la souris en quatrième quart. La souris ATL réussit à ne pas se faire reprendre gràce à son adresse de loin qui ne baisse pas. Les Torontois sont portés par l’activité de Boucher au rebond offensif. Le Montréalais réalise un nouveau record en carrière avec 27 points (il finira à 29).

Trae Young, discret jusque-là dans l’adresse de loin, met un tir improbale pour maintenir la distance (119-110). La souris parviendra à s’échapper ce soir-là. Le chat était trop fatigué et trop lent. Il s’incline sur le score de 132-121.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les chiffres

stats Hawks Raptors

Réactions

Nick Nurse (entraîneur en chef des Raptors).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Fred VanVleet (arrière des Raptors).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’analyse

Les « plus »

  • Chris Boucher a retrouvé la forme qui était la sienne au début du mois de janvier, depuis deux matchs. Face à des profils d’adversaires qui lui correspondent mieux, le Montréalais a brillé malgré la défaite. Il signe son record en carrière avec 29 points qu’il a accompagné de 10 rebonds et 2 contres. Il a été exceptionnel au rebond offensif avec 7 prises permettant aux Raptors de rester dans la rencontre en troisième et quatrième quart. Son total de points aurait pu être même bien plus important sans une inhabituelle maladresse aux lancers francs (7/13). De loin le meilleur Raptor samedi.
  • Norman Powell a lui aussi de nouveau réalisé un match solide. On pourra lui repprocher quelques ratés en quatrième quart mais la fatigue du match précédent a certainement pesé dans les jambes. Il termine avec un nouveau match à 20 points à 7/15 au tir. On regrettera son 1/5 de loin mais le Californien est définitivement sur une bonne dynamique depuis son retour de blessure.
  • Fred VanVleet (25 points, 10 passes, 2 interceptions) a tenu la comparaison avec le meneur vedette adverse Trae Young (28 points, 13 passes et 7 pertes de balles). Il est allé chercher beaucoup de fautes et a inscrit 10 lancers (sur 11) qui ont compensé un nouveau manque d’adresse (6/18 dont 3/7 à 3-pts).
  • Les Raptors ont remporté le duel des raquettes avec 46 points dans la peinture (contre 36) et 19 points à 9 en seconde chance (grâce à 14 rebonds offensifs). Le banc a également été productif avec 50 points.

Les « moins »

  • Suite à sa domination en deuxième mi-temps face aux Nets, on en attendait tout autant de Pascal Siakam. Malheureusement, après une bonne première mi-temps, le Camerounais a été beaucoup moins servi et beaucoup moins efficace. Il signe un 1/7 en deuxième mi-temps et termine avec 15 points. Il était à 13 à la mi-temps…
  • Kyle Lowry était le Raptor le plus régulier dans le début de saison compliqué de l’équipe. Depuis que l’équipe va mieux, il connaît des hauts et des bas dans son adresse. Ce match face aux Hawks était définitivement un bas. Le capitaine des Raptors finit avec 9 points à 4/16 au tir et 1/7 à 3-poimts sans shooter le moindre lancer franc. Il a tenté de prendre les choses en main en quatrième quart sans grand succès. A sa décharge, Lowry n’est plu tout jeune et il paraît logique qu’il soit plus en difficulté sur le deuxième match lorsque l’équipe joue deux fois en deux jours.
  • Manque d’énergie en raison du match de la veille ou tout simplement adresse insolente des Hawks? Le fait est que les Raps ont subi la réussite incéssante de leurs adversaires à 3-points. Atlanta est une des plus mauvaises équipes à 3-points cette saison avec une réussite de 35%. Pourtant, sur cette rencontre, les hommes de Loyd Pierce ont inscrit 19 tirs à 3-points sur 36, soit plus de 50% de réussite. Dans la NBA moderne ce genre de performances n’est pas loin de garantir une victoire.
  • Pour finir, Aron Baynes (2 points, 0 rebond, 2 pertes de balle en 15 minutes) est redevenu l’ombre de lui-même qu’il était en début de saison. Dépassé en défense par l’activité de Capela (homme du match avec ses 23 points, 16 rebonds et 4 contres), il a également été inéfficace en attaque.

Pour suivre les Raptors

Toute l’actualité des Raptors au quotidien sur Twitter et l-express.ca avec Mike Laviolle. Egalement chez notre partenaire dinostalk.com.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur