Les Raptors reprennent leur marche en avant face aux Suns

118-101

Pascal Siakam a été phénoménal avec 37 points inscrits!
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Raptors de Toronto étaient de retour aux affaires ce vendredi après la pause du match des étoiles. Emmenés par un Siakam dans une forme étincelante (37 points, 12 rebonds, 3 contres), les hommes de Nick Nurse ont dominé les Suns de Phoenix avec une victoire sur le score de 118-101.

Les visiteurs ont certes montré de la résistance en étant dans le match en quatrième quart, mais les champions en titre, à l’image de ce qu’ils font régulièrement depuis le début de la saison, ont su garder leur avance et remettre un coup d’accélérateur en fin de match pour plier l’affaire.

Avant la pause, ils avaient concédé une défaite à Brooklyn (101-91), mettant fin à leur série de 15 victoires consécutives au cours d’un match où ils n’ont jamais été inspirés. Ce vendredi, on a senti que ce repos d’une semaine avait fait le plus grand bien à tout le monde, avec une énergie débordante en défense, notamment sur les 3-points avec 4 tirs primés déviés, dont deux très spectaculaires de Chris Boucher. Ce dernier a semblé avoir retrouvé toutes ses jambes, lui qui semblait un peu plus en difficulté ces derniers temps.

Une prestation collective de haut niveau

Si Siakam a été l’étoile la plus brillante de cette rencontre, il a été épaulé par une prestation collective de premier ordre de la part de l’ensemble de l’équipe. Ainsi, 7 joueurs ont inscrit 10 points ou plus: la totalité du 5 de départ plus Terence Davis (14) et Rondae Hollis Jefferson (10 points, 8 rebonds). Ce dernier en l’absence prolongée de Marc Gasol a beaucoup défendu sur le poste de pivot, pour tenter de rendre la vie dure au grand Andre Ayton.

Entre lui et Serge Ibaka, c’est au final une mission réussi puisque le jeune centre des Suns n’a pas donné l’impression de dominer les débats, malgré une ligne de statistiques plutôt bonne (17 points à 8/14 et 10 rebonds). Ibaka pour sa part a été en proie aux problèmes de fautes, mais s’est montré toujours aussi efficace des deux côtés du terrain lorsqu’il était sur le parquet. Il finit avec 16 points et 6 rebonds en 25 minutes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Beaucoup de pertes de balle

Le paradoxe de cette rencontre est que le jeu offensif des Raptors n’a pas été aussi fluide que d’habitude. Kyle Lowry en est le parfaite exemple. Il termine avec 13 points et 10 passes décisives, mais aussi 6 pertes de balle. Les Torontois en ont perdu pas moins de 25 sur la rencontre. Heureusement leur bonne adresse générale (52,5%), leur bonne défense et un Siakam injouable ont compensé ce secteur du jeu défaillant.

Les deux joueurs non cités jusque-là, symbolisent à merveille la prestation défensive de l’équipe. OG Anunoby (12 points et 4 contres) a parfaitement contenu Kelly Oubre Jr. (11 points à 5/15 au tir) censé être la deuxième option offensive de l’équipe de l’Arizona. Pour finir, Fred VanVleet a fait un match sobre mais efficace avec une belle ligne finale: 14 points, 7 rebonds, 7 passes et 2 interceptions.

La grosse semaine de reprise des Raptors se poursuit dimanche avec la réception des Pacers de l’Indiana, puis le choc tant attendu mardi face aux Bucks de Milwaukee, actuellement la meilleure équipe de la NBA.

Le fil du match

Le début de match est poussif des deux côtés. La pause de plus d’une semaine en raison du match des étoiles a quelque peu coupé le rythme des deux équipes, qui se cherchent en attaque. Les Raptors débutent avec un 1 sur 6 au tir et 4 balles perdues. Les Suns ne font guère mieux face à une défense torontoise appliquée d’entrée.

Ibaka et Siakam sont les seuls à surnager. Ils inscrivent les 13 premiers points de leur équipe menée 13-14 après 6 minutes 30 de jeu. Le Camerounais est dans un grand soir. Dans son sillage, Toronto reprend le contrôle du match, VanVleet sort un tour de magie dont il a le secret (24-16).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’homme de ce premier quart est plus que jamais Siakam. Il  le termine en ayant joué les 12 minutes pour 17 points, dont un dernier tir primé sur la tête de Saric pour conclure la période (31-23).

Les Raptors dominent totalement le début de deuxième quart. Lowry à 3 puis Davis et Anunoby se chargent du scoring. Toronto défend dur et passe un 12-2 (43-25). Cette période est à sens unique. Siakam est toujours chaud. Il inscrit son cinquième tir primé de la soirée. Sur l’action suivante, il est pris à deux et sert parfaitement VanVleet, filoche! Les champions en titre mènent de 22 points (63-41).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Siakam conclut la mi-temps

Spicy P ajoute 2 points supplémentaire pour porter son total à 25 à la pause. Toronto mène 67-43 à la mi-parcours.

Phoenix revient avec d’autres intention défensives en troisième quart. Booker prend le jeu à son compte. L’attaque des Raps patine. Les Suns reviennent à -13 (75-62). Les visiteurs ne se rapprocheront pas plus. Kyle Lowry remet son équipe sur de bons rails avec une faute offensive provoquée, un 3-points marqué et une passe décisive pour Hollis-Jefferson (82-64).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sursaut d’orgueil des Suns

L’écart monte jusqu’à +22 (90-68) avant que les Suns ne finissent la troisième période sur un 10-2 pour revenir à 93-78 avant l’ultime quart temps. Sur leur lancée, ils s’en remettent à Jevon Carter qui inscrit 5 point de suite pour débuter le quart (93-83). L’écart continue à se réduire, malgré les efforts défensifs de Boucher, avec un panier intérieur de Ayton sur Anunoby (95-88).

Il descendra finalement jusqu’à -6 (96-90), avant que les Raptors ne se décident à reprendre le contrôle du match. Phoenix s’accroche tout de même avec un deuxième retour à 7 points.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ibaka ouvre la voie

Ibaka retrouve le parquet et redonne de l’énergie à la défense torontoise. Il inscrit par la suite un 3-points avec la planche (107-95).

La défense des Raptors va finalement faire la différence en multipliant les stops défensifs. Les contre-attaques fusent et Siakam par deux dunks tue le match. Toronto s’impose finalement (118-101)

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réactions

Kyle Lowry (meneur des Raptors): (sur comment étendre le rôle de Siakam en attaque) « Je pense que ça signifie lui laisser plus remonter la balle, jouer en tant que meneur un peu plus. Lui laisser en quelque sorte dicter le jeu offensif depuis la tête de raquette, faire des passes pour les autres joueurs. Je pense que c’est juste lui donner un rôle d’initiateur de l’attaque. »

Ricky Rubio (meneur des Suns): « Ils ont donné le ton très tôt dans le match, c’est pour cela que ce sont les champions. Même quand il leur manque beaucoup de gars, quand un joueur entre sur le terrain, il est de suite prêt à jouer. Nous devons apprendre ça d’eux. Nous avons fait un bon travail (en deuxième mi-temps) pour égaler leur physicalité.

Je dirais que nous n’avons rien fait de mauvais en première mi-temps, si ce n’est de ne pas jouer physique. Ils n’ont pas exécuté des systèmes dingues, ils nous ont juste dominé (physiquement). Nous avons essayé de revenir. Je crois que Booker a inscrit un 3-points qui nousa ramené à, il me semble, 4 points. Ensuite, ils ont mis un tir à 3-points avec la planche et ça a tué le match. Nous étions proches de revenir, mais nous devons apprendre à jouer 48 minutes, du début à la fin. »

Podcast

L’épisode 4 de votre podcast sur les Raptors en français est disponible depuis samedi dernier. Pour ce numéro 4, Mike Laviolle, Maxime de Raptors Belgique, Victor de Raptors France ainsi qu’Alexandre et notre fan du jour Richard ont abordé la dernière semaine des Raptors, la fin de semaine dédiée au match des étoiles, OG Anunoby, l’avenir de Kyle Lowry ainsi que les prochains matchs à venir.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur