Les Raptors ne parviennent pas à conclure, Golden State reste en vie

105-106

Le soutien de l'Aréna Scotiabank n'a pas suffi à donner la victoire aux Raptors.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Deux points. C’est ce qui a séparé les Raptors de Toronto du titre de champion de la NBA, lundi soir. Dans une rencontre serrée jusqu’au bout, les Warriors de Golden State se sont montrés très forts mentalement. Ils ont su faire face à la nouvelle blessure de Kevin Durant et ont pu compter sur leurs Splash Brothers pour s’imposer en toute fin de match. Dos au mur, les champions en titre ont réussi à rallonger la série en six rencontres. Ils tenteront de faire de même jeudi sur leur parquet, pour forcer un match 7 dimanche à Toronto.

Un premier quart dominé par les champions

Les Warriors débutent le match avec l’énergie du désespoir. Ils se montrent très adroit à 3-points avec un 5/5, dont deux pour Kevin Durant, qui semble parfaitement remis de sa blessure. Marc Gasol répond présent face à une raquette « taille réduite » des Warriors. Toronto provoque des fautes et reste à distance de son adversaire (13-19).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un temps mort de Kerr, pour faire rentrer Kevon Looney en défense sur Gasol, permet à Nurse de relancer complètement sa défense. Golden State reste bloqué à 19 points pendant que les Raptors repassent devant (21-19). Les visiteurs finissent plus fort dans le sillage de Stephen Curry auteur de 14 points et Kevin Durant (11). Ils mènent 28-34 après les 12 premières minutes de jeu.

KD se blesse, Golden State accroit son avance, Toronto revient

Les Warriors continuent à faire la course en tête en deuxième quart. Alors qu’il semblait en jambes, Kevin Durant suite à un dribble tombe au sol, se tenant le bas du mollet droit. L’ailier est victime de ce qui ressemble à une rupture du tendon d’Achilles et quitte ses coéquipiers. Pour rappel, il était absent depuis la série face aux Rockets de Houston en raison d’une blessure au mollet droit.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Loin d’être abattus, les champions en titre profitent du bon passage de DeMarcus Cousins, qui voit ses premières minutes du match, pour augmenter leur avantage (37-46). Les Californiens vont compter jusqu’à 13 longueurs d’avance (39-52) avant de subir un retour des Raptors à -6, sur un tir longue distance de Gasol (48-54). Cet écart de 6 points demeure jusqu’à la pause (56-62).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le troisième quart comme le deuxième

Les Warriors poursuivent sur leur lancée au retour des vestiaires. Si Toronto semble résister dans un premier temps, Steph Curry et ses coéquipiers parviennent à reprendre le large (63-77). Comme en première mi-temps, les Raptors font l’effort nécessaire pour recoller et reviennent à -6 sur un tir primé de VanVleet (61-67). C’est de nouveau l’écart entre les deux équipes avant l’ultime période (78-84).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Kawhi Leonard prend les choses en main

Très rapidement, les Torontois parviennent à se rapprocher. Les Warriors refusent de nombreux tirs ouverts. Draymond Green, lui ne laisse pas filer un tir à 3-points et met dedans (91-95).

C’est le moment que choisi Kawhi Leonard pour prendre le match à son compte. Au bord du marché, il délivre une passe décisive à Powell, puis profite des bonnes défenses collectives torontoises pour inscrire 10 points consécutifs. Il donne ainsi le premier avantage des Raptors dans la rencontre (103-97).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Splash Brothers font la différence

Cette série impressionnante de Kawhi n’entame en rien le moral des Warriors, qui vont répondre par un 9-0 avec des tirs à 3-points de Curry et Thompson. Grace à cela, ils prennent 3 points d’avance à l’entrée de la dernière minute (103-106). Marc Gasol ne parvient pas à marquer, mais Toronto fait une bonne défense, dans la foulée, pour provoquer le retour en zone de Green. Puis, Kyle Lowry réussit à inscrire deux points en pénétration à 30 secondes de la fin (105-106).

Sur la possession suivante, Cousins donne une balle de match aux Raptors, en commettant une faute offensive. Avec 15 secondes à jouer, la balle revient à Leonard, qui est pris à deux. Il sert VanVleet qui transmet à Lowry dans le coin pour le tir de la gagne. Celui-ci est dévié par Draymond Green bien sorti sur le shooteur. Golden State reste en vie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réactions

Klay Thompson (arrière Warriors): «Nous le faisons pour Kevin. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il veut que nous soyons compétitifs au plus haut niveau. Nous allons penser à lui à chaque pas que nous ferons sur le parquet.»

Nick Nurse (entraineur Raptors): «Nous n’avons pas pris de temps mort sur la dernière action. Nous les avons laissés jouer et Kawhi avait la balle. Ils l’ont pris à deux et il l’a passé à Fred (VanVleet), qui a passé à Kyle (Lowry) et il n’a pas eu assez d’espace. Je pensais que ça avait l’air d’être un bon tir, un tir ouvert à 3-points. Mais je n’ai pas vu qui est sorti en défense et a réussi à la toucher. Mais, je le répète, j’étais confiant que nous allions mettre en place cette action et prendre les bonnes décisions pour avoir un bon tir. J’ai une très grande foi en ces gars.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Kyle Lowry (meneur Raptors): «Je le (le tir) sentais bien quand il a quitté ma main. Il (Green) a réussi à la toucher. C’est ce que les grands défenseurs font. Il a réussi à l’avoir. Nous allons revoir cette action et essayer de voir ce que nous pourrons faire de mieux pour le prochain match.»

 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur