Les Raptors maîtrisent les Bucks et égalisent 2-2

120-102

Les Raptors ont débuté les Finales de la NBA.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Raptors de Toronto ont frappé un grand coup, mardi soir. Non seulement ils ont gagné un match très important, mais ils l’ont fait en plus avec la manière.

Face à la menace d’être menés 3-1 et avec Kawhi Leonard diminué, Kyle Lowry et ses coéquipiers ont répondu par une grande performance collective. À la clé, une victoire 120-102 et des finales de conférence de l’Est totalement relancées (2-2).

Sur la lancée de cette victoire, les Raptors tenteront d’aller chercher le match 5 à Milwaukee jeudi. Un succès qui leur donnerait l’opportunité de conclure samedi à la maison.

Le fil du match

Giannis Antetokounmp est très agressif d’entrée de jeu, avec 6 points rapides en pénétration. Les Bucks mènent 5-12, lorsque Nick Nurse demande un temps mort. Il remobilise parfaitement ses troupes qui répondent par un 10-3 (15-15).

Les deux équipes se rendent ensuite coup pour coup dans un premier quart très offensif. À son terme, Milwaukee mène d’un point (30-31).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto démarre le deuxième quart avec plus d’agressivité défensive. Milwaukee se montre moins précis à 3-points et subit au rebond. Ibaka signe un dunk sur un rebond offensif pour conclure un 11-0 (41-31).

Les Raptors parviennent à maintenir un écart qui oscille entre 10 et 4 points jusqu’à la mi-temps. À la pause, ils mènent de 10 (65-55), grâce à un effort collectif pour pallier le petit match offensif de Leonard limité à 5 points.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto réalise de nouveau un bon début de période. Gasol joue son rôle de facilitateur en attaque pour servir Leonard, qui finit par deux fois au dunk.

La défense torontoise est également très bonne et permet aux locaux de prendre 13 longueurs d’avance (73-60). Gasol ajoute un tir primé pour mener de 14 (76-62). Les Raptors contrôlent parfaitement le troisième quart, en répondant à chaque assaut de Middleton et ses coéquipiers. Ils mènent 94-81 avant l’ultime période.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Torontois poursuivent sur leur lancée en quatrième quart. Ils peuvent compter sur l’apport d’un VanVleet retrouvé et une défense toujours imperméable. Ils comptent jusqu’à 25 points d’avance (120-95). Milwaukee ne reviendra jamais dans ce match et s’incline finalement 120 à 102.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’analyse

C’est simple, Toronto a répondu présent dans tous les secteurs du jeu où une progression était nécessaire. Dominés au rebond sur les trois premiers match, les Torontois ont remporté cette bataille (44-40).

Surtout, ils n’ont concédé que 8 points en seconde chance. Cela a permis de récompenser les stops défensifs par du jeu rapide (12 points en contre-attaque).

Le banc avait été peu productif jusque-là, toujours battu par celui des Bucks. Cette fois-ci, les Torontois ont pu compter sur un total de 48 points de la part de Powell (18), Ibaka (17) et VanVleet (13). À l’inverse, les principales rotations visiteuses n’ont totalisé que 19 points. L’écart est colossal!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’effort a été vraiment collectif. En dehors de Danny Green (4 points) et Pascal Siakam (7 points, 6 passes décisives) encore embêté par les problèmes de fautes (seulement 23 minutes de temps de jeu), tout le monde a marqué 13 points ou plus.
Kyle Lowry a donné le ton avec un très bon début de match et est ensuite resté constant durant toute la partie. Il finit avec 25 points à 6/11 au tir, 5 rebonds et 6 passes.

Kawhi efficace malgré sa fatigue et sa blessure

Marc Gasol a confirmé son regain de forme après ses deux premiers match ratés en attaque. Toujours avec la même intelligence dans son placement défensif, il a été très impliqué en attaque que ce soit au scoring (17 points à 6/11 dont 3/6 à 3-points) ou à la circulation de balle avec ses 7 passes décisives.
Enfin, même diminué en raison de sa blessure à la jambe contractée lors de la rencontre précédente, Kawhi Leonard a eu un impact important en défense (7 rebonds, 4 interceptions) tout en réalisant un match propre en attaque (19 points à 6/13).
Côté Bucks, soirée frustrante pour Khris Middleton qui réalise de loin son match le plus prolifique de la série avec 30 points à 11/15 au tir, mais qui connaît la défaite malgré ses efforts. Giannis Antetokounmpo (25 points, 10 rebonds, 5 passes décisives, 3 contres) a lui aussi fait un bon match statistiquement, mais n’a pas reçu l’aide habituelle de ses coéquipiers en dehors de Middleton.

Les réactions

Fred VanVleet (meneur Raptors): «Tout le monde sait que j’étais en difficulté. Ce n’est pas un secret. Je ne me suis pas échappé, je ne me suis pas caché. Je sais que je dois mieux jouer, je suis redevable et ça me tiens à cœur. Mes coéquipiers sont là pour moi. Ils veulent me voir gagner. Ils veulent me voir bien jouer.»
Marc Gasol (pivot Raptors): «J’ai laissé mes frustrations offensives avoir un mauvais impact sur ma défense (lors du match 2). Ça m’a vraiment mis dans une mauvaise spirale. Mais, c’est la vie, n’est-ce pas? Vous êtes mis au sol, vous vous relevez et vous essayez de faire mieux.»
Kawhi Leonard (ailier Raptors): (sur sa blessure et la fatigue) «Je me sens bien. Je vais continuer à jouer et à me battre. Nous avons une chance d’entrer dans l’histoire. Je veux dire, il n’y a pas d’excuse à avoir. Nous jouons au basket et nous avons eu la victoire ce soir (mardi).»

Les chiffres du match

Meilleurs marqueurs
Toronto: Lowry 25
Milwaukee: Middleton 30

Meilleurs rebondeurs
Toronto: Ibaka 13
Milwaukee: Antetokounmpo 10

Meilleurs passeurs
Toronto: Gasol 7
Milwaukee: Middleton 7

32: symbole de la réussite collective des Raptors, ces derniers ont délivré 32 passes décisives sur 41 tirs marqués.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le francophone du match

Le «Fuzzy Chef» a bien cuisiné les Bucks. Serge Ibaka a réalisé son meilleur match de la série. Après avoir eu un petit temps de jeu lors du match 3 (14 minutes), il a cette fois-ci bénéficié de 24 minutes.

Un temps de jeu bien rentabilisé au cours duquel il a bien fait sentir sa présence à ses adversaires. Avec un gros impact physique au rebond, domaine qui a fait défaut aux Raptors jusque-là, il était déjà à 9 prises à la mi-temps et avait donné le ton dès son entrée en jeu avec un rebond offensif et un gros dunk.

Ibaka termine le match avec 17 points à 7/12 au tir et 13 rebonds dont 4 offensifs.  Il a conclu sa soirée complète par une intervention en conférence de presse en anglais, français et espagnol.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur