Les racines ontariennes de Daniel Lanois

Partagez
Tweetez
Envoyez

Lors du congé de la fête civique ou Jour de Simcoe depuis 2007, Evan Salomon a reçu l’auteur-compositeur-interprète et producteur à succès Daniel Lanois à l’émission Power and Politics. Sans doute parce que cet artiste a reçu le prix 2013 du Gouverneur général pour la réalisation artistique, avec Viola Léger, entre autres.

Ce prix, remis en avril 2013, est un peu passé inaperçu. En voyant Daniel Lanois à l’émission Power and Politics, je me suis dit que peu de gens savent que cet artiste francophone a des racines ontariennes. Bien sûr, il est né à Hull (Québec) le 19 septembre 1951, mais il s’est établi en Ontario, d’abord à Hamilton, puis à Toronto, pour exercer son métier.

Lanois apprend à jouer la guitare et commence à faire des enregistrements musicaux dès 1970. Avec son frère Robert, il fonde le studio d’enregistrement Grant Avenue Studios, à Hamilton. Il produit des microsillons pour les groupes canadiens The Parachute Club, Martha and the Muffins et le chanteur John Hassell.

En 1984, Daniel Lanois coproduit l’album The Unforgettable Fire du groupe irlandais U2; il récidive en 1987 avec l’album The Joshua Tree et en 1991 avec Achtung Baby, ce qui lui vaut une grande notoriété.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Entre 1986 et 1989, il produit tour à tour des albums pour Peter Gabriel, Robbie Robertson, Bob Dylan et les Neville Brothers. En 1989, il lance le premier de ses trois albums solo, Acadie, sur lequel il chante en anglais et en français.

En parallèle, Daniel Lanois est aussi connu pour ses productions de trames sonores des nombreux films: Birdy, Married to the Mob, 9 ½ Weeks, Philadelphia, Blown Away, Trainspotting, Sling Blade, Good Will Hunting, The Saint.

Au début des années 1990, il construit le Kingsway Recording Studio à la Nouvelle-Orléans, puis s’installe par la suite en permanence avec des studios à Toronto et à Los Angeles.

Dans les années 1990 et 2000, il continue de produire de nombreux artistes: Emmylou Harris, Luscious Jackson, Willie Nelson et Harold Budd. Le prestigieux magazine Rolling Stone affirme que Lanois est le plus important producteur de disque à émerger des années 1980.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur