Les Palmes académiques à une enseignante de l’Alliance française


15 septembre 2009 à 13h37

Les Palmes académiques ont été remises pour la première fois à une enseignante de l’Alliance française de Toronto, Brigitte La Flair, qui enseigne depuis 1981 dans cette institution. Cette distinction lui a été remise mercredi dernier au soir, à l’Alliance française, par le consul de France à Toronto, Jérôme Cauchard.

Les Palmes académiques sont une décoration accordée par l’État français, héritière d’un titre honorifique créé sous Napoléon. Elles honorent certains membres de la communauté éducative, qu’ils soient enseignants ou non, à partir du moment où l’on considère qu’ils ont rendu de grands services à l’éducation nationale.

Cette distinction peut être accordée aux étrangers ainsi qu’aux français résidents à l’étranger qui contribuent à faire connaître la culture française dans le monde.

28 ans de francisation

Brigitte La Flair est franco-canadienne et enseigne depuis maintenant 28 ans à l’Alliance Française de Toronto. Il n’est pas rare que des anciens élèves de l’Alliance française l’interpellent dans la rue. En effet, enseignant depuis tant d’années à Toronto, on imagine qu’un grand nombre de Torontois parlent le français grâce à elle.

Lorsque le consulat lui a annoncé qu’elle allait recevoir cette distinction «elle a d’abord été gênée», explique le Consul de France Jérôme Cauchard, «mais elle la mérite vraiment», affirme-t-il.

Il rappelle qu’elle est l’une des premières étudiantes à avoir suivi la filière Français Langue Étrangère peu après sa création, et que sa fidélité et son dévouement à l’Alliance française justifient pleinement cette reconnaissance.

La première… pas la dernière

Brigitte La Flair est la première enseignante de l’Alliance française de Toronto à recevoir cette distinction. Jusqu’ici les seuls ayant été ainsi honorés étant des membres du personnel administratif.

Tout en la faisant officiellement chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques, le consul affirmait sa certitude qu’elle ne sera pas la dernière enseignante de cette institution à être honorée.

«Cette récompense n’est pas seulement la mienne, je ne suis qu’un maillon de la chaîne», déclarait modestement l’enseignante. «La convivialité qui règne à l’Alliance française, les relations entre le personnel est les étudiants font qu’on est plus qu’une école de langue», continue-t-elle.

Des gens de partout

À l’arrivée de Brigitte La Flair en 1981, l’Alliance française de Toronto ne comptait que cinq professeurs, tous Français.

«Aujourd’hui nous sommes beaucoup plus nombreux et les enseignants représentent toutes les parties du globe, Albanie, Congo, île Maurice, Pologne… Les élèves aussi sont originaires de partout, ce qui témoigne de la vitalité du français!»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Simon Jalbert: une idée à la minute

À 28 ans, Simon Jalbert a déjà cinq entreprises à son actif. Le fondateur de Traction House, spécialisée dans le marketing ciblé, fait le...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 14h30

Élections scolaires: nos candidates et candidats

élections municipales et scolaires
Voici la liste des candidates et candidats aux élections scolaires du 22 octobre 2018 dans chacune des circonscriptions, ou régions, de nos deux conseils...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 11h00

Gilles Archambault a tenu un journal intime de citations

En toute reconnaissance
Depuis une cinquantaine d’années, Gilles Archambault a inscrit des phrases (citations) dans un carnet bleu, sur des thèmes qui lui sont chers.
En lire plus...

15 octobre 2018 à 8h00

Wanda Plus TV: promouvoir la culture africaine

Wanda Plus TV
Créée à l'initiative de José Ndzeno, Wanda Plus TV est la nouvelle chaîne torontoise dédiée à la promotion de la culture africaine.
En lire plus...

14 octobre 2018 à 15h30

Luc de Larochellière de retour sur scène avec son groupe original

Luc de Larochellière
En 1988, le chanteur Luc de Larochellière sortait Amère America, qui allait devenir disque d’or. Luc de Larochellière en célèbre le 30e anniversaire en...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 13h00

Littérature de la confrontation

Qui a tué mon père
Qui a tué mon père. Édouard Louis ne pose pas une question, il accuse. À 25 ans, l'auteur a publié trois romans autobiographiques traduits...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 9h00

Quiz: 1968, année inoubliable

quiz
1968 est une année riche en événements. Vous rappelez vous de tout ?
En lire plus...

14 octobre 2018 à 7h00

Le « cohousing » en marche à Winnipeg

habitat groupé
Le « cohousing » regroupe des familles, des couples ou des personnes seules autour d’une «maison commune», où ils partagent des services d’usage courant....
En lire plus...

13 octobre 2018 à 15h30

Les producteurs laitiers canadiens sacrifiés ?

Johnny Gallant
Les producteurs laitiers du Canada n’ont pas mis longtemps à réagir aux modalités de l’accord avec les États-Unis et le Mexique qui, s’il est...
En lire plus...

13 octobre 2018 à 12h00

Port du voile: pour vivre sans se cacher

musulmane
Lorsqu’elle a choisi de porter le voile, Loubna Dabet a senti que la France lui imposait une façon de vivre qui ne lui convenait...
En lire plus...

13 octobre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur