Les palmes académiques à Paulette Collet

Partagez
Tweetez
Envoyez

Paulette Collet a mené une double vie! Professeure de littérature et de théâtre dans le département de français au Collège Saint-Michel de l’Université de Toronto, elle n’a jamais cessé d’être aussi excellente comédienne.

Si elle n’est pas montée sur les planches, ses étudiants vous diront que son cours a toujours été un inoubliable spectacle qu’elle prolongeait en leur faisant jouer chaque année une pièce du programme. Son indomptable énergie est toujours là puisqu’elle met en scène, en ce moment, Les femmes savantes.

Mercredi soir, 21 février 2007, Philippe Delacroix, consul général de France, rendait hommage à Paulette Collet, dont il soulignait avec esprit et simplicité l’importante contribution littéraire et artistique, en lui remettant la médaille de «Chevalier des Palmes Académiques» du gouvernement français.

C’était aussi la fête des «Anciens», étudiants et acteurs de Paulette Collet, venus lui témoigner admiration et reconnaissance. Elle leur a renvoyé la balle, disant bien que cette médaille, elle la leur devait.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle regretta l’absence de sa meilleure amie, la grande dramaturge Marcelle McGibbon, souffrante, ainsi que celle d’Hédi Bouraoui, dont elle fit aussi l’éloge. Parmi les remerciements, elle ne manqua point de rappeler tout ce quel doit à son fidèle mari, le gentil Tom!

On aurait pu craindre de grands discours solennels. Mais l’atmosphère était de chaleureuse cordialité et l’on eut le spectacle inattendu d’un dialogue bon enfant et plein d’humour entre consul et récipiendaire de la décoration.

Ajoutons que Paulette Collet, après sa prestation, reçut une «standing ovation», digne d’une diva!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur