Les origines du système judiciaire bilingue de l’Ontario


2 octobre 2012 à 9h43

«Lorsqu’en 1975, je suis devenu procureur général de l’Ontario, j’ai décidé de m’informer quant au besoin d’établir un système judiciaire officiellement bilingue, ce qui aurait aussi comme conséquence de démontrer aux Québécois que l’Ontario appuie la langue française.»

Les organisateurs du symposium « Justice et services en français en Ontario: bilan et perspectives », tenu le 20 septembre dernier à l’Université d’Ottawa, ont eu l’heureuse initiative de fournir à Roy McMurtry une tribune pour qu’il partage ses souvenirs sur les évènements qui ont mené à la reconnaissance du français comme langue officielle des tribunaux de l’Ontario.

«Pour moi, il fallait que la dualité de notre pays soit mieux reflétée dans notre système judiciaire. Les Franco-Ontariens ne devaient plus avoir à laisser leur langue à la porte avant d’entrer dans les salles d’audience de notre province.»

Parmi les souvenirs rappelés par Roy McMurtry, il y a l’été de 1955 qu’il a passé dans la ville de Québec alors qu’il était étudiant en droit à Osgoode Hall et qui lui a permis d’être sensibilisé aux griefs qui avaient envenimé les relations entre francophones et anglophones.

Il a aussi indiqué qu’un de ses premiers conseillers dans ses fonctions de procureur général avait été un de ses collègues au Conseil des ministres: René Brunelle l’avait informé des problèmes qui découlaient du fait que, devant les tribunaux du Nord de la province, la première langue du juge, des avocats et des témoins était souvent le français, mais que chaque mot devait être traduit puisque le dossier officiel devait être en anglais.

Selon McMurtry, non seulement cette situation exigeait sans justification beaucoup de temps et était très dispendieuse, mais cela était une insulte aux participants. «I also began to understand what it must feel like for a French-speaking citizen of Ontario to be required to give evidence before a judge or a tribunal that could not comprehend the French language.»

Il a aussi rappelé sa participation au dossier du rapatriement de la Constitution canadienne et aux négociations qui ont mené à la Charte canadienne des droits et libertés. Ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’entendre Roy McMurtry au symposium liront avec intérêt le texte de son allocution.

L’honorable McMurtry a été juge en chef de l’Ontario de 1996 à 2007. Auparavant, il a été juge en chef de la Cour supérieure de justice de l’Ontario de 1994 à 1996, juge en chef adjoint de cette cour, de 1991 à 1994, Haut-Commissaire du Canada en Grande-Bretagne de 1985 à 1988, et procureur général de l’Ontario de 1975 à 1985. Il a notamment reçu l’Ordre du mérite de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) en 1990 et l’Ordre national du mérite (France) en 2004. Il est maintenant avocat-conseil au bureau de Toronto du cabinet Gowlings et chancelier de l’Université York.

Texte de l’allocution de Roy McMurtry

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Analyste d’entreprise

ACCES Employment - An established company in the Health sector located in Mississauga is looking for a BA with great experience in MS Dynamics and preferable a BA or PMP certification. If...
En lire plus...

Représentant du service clientèle

MedicAlert Foundation Canada - Job Type:                           Full-Time Contract (3 Vacancies) Hours:                                 10:00 – 6:00 pm or 12:00 – 8:00 pm   Company Information: MedicAlert Foundation Canada (MAFCA) is the largest membership-based registered...
En lire plus...

Représentant du service clientèle bilingue

MedicAlert Foundation Canada - Job Type:                           Full-Time Contract Hours:                                 12:00 – 8:00 pm    Company Information: MedicAlert Foundation Canada (MAFCA) is the largest membership-based registered charity in Canada and it is the...
En lire plus...

Assistant général

Waterjet Cutting Company - Established and growing Waterjet Cutting Company located in Scarborough (Major Intersection Lawrence & Warden) is looking a team-oriented, enthusiastic, self-motivated and reliable individual. GENERAL HELPER JOB REQUIREMENTS Special requirement:...
En lire plus...

Immersion chez les militaires avec le docu Premières Armes

Premières armes
Jean-François Caissy aux Hot Docs
En lire plus...

18 avril 2018 à 12h00

Éducation catholique: échanges avec la France

AFOCSC
Partenariat entre six conseils scolaires franco-ontariens et deux maisons diocésaines françaises
En lire plus...

18 avril 2018 à 9h58

Le balado, média dépassé ou futuriste?

Baladodiffusion
Le succès dépend de la qualité et de l'originalité
En lire plus...

18 avril 2018 à 8h00

La post-vérité a un coût économique

fausses nouvelles
Le dédain pour les faits dans la société américaine n’a pas seulement un impact sur le débat démocratique, il génère aussi des coûts économiques...
En lire plus...

18 avril 2018 à 7h00

Non, les boissons gazeuses ne diminuent pas les risques de pierres aux reins

pierres rein
Si les experts en nutrition sont prompts à souligner que la meilleure protection contre les pierres aux reins est de boire de l’eau, et...
En lire plus...

17 avril 2018 à 10h00

Être à la mode, c’est tenter la mort

Fleuristes artificiels
«La mode a une relation avec la mort», selon Alison Matthews David, professeure associée à la School of Fashion de l’Université de Ryerson, de...
En lire plus...

17 avril 2018 à 8h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur