Les mouvements artistiques et leurs chefs-d’œuvre

Partagez
Tweetez
Envoyez

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans le foisonnement des mouvements artistiques, de les situer les uns par rapport aux autres et d’identifier avec certitude leurs représentants et leurs œuvres majeures.

Certains noms sortent du lot, car ils sont bien connus, comme Monet et l’impressionnisme (L’Express du 23 septembre 2014) ou Kandinsky et l’art abstrait (L’Express du 19 février 2013), mais comment qualifier Simon Vouet et sa Présentation au temple ou même Nicolas Poussin et sa Sainte Famille à l’escalier?

Et y a-t-il dans une succession de tendances et de mouvements une évolution artistique manifeste?

Art et mouvements

Pour répondre en quelque sorte à ces questions, ces problèmes, aux desiderata des amateurs d’art ou de celles et ceux qui veulent perfectionner leurs connaissances, les éditions Flammarion viennent de sortir un ouvrage qui répond à toutes ces demandes et de façon magistrale.

ART: les grands mouvements et les chefs-d’œuvre propose, selon les termes de l’éditeur, «un voyage fabuleux à travers l’histoire de l’art». Et cette assertion est explicitée par ces autres propos: «Découvrez comment et pourquoi sont nés les grands courants artistiques.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De la peinture antique et médiévale à la peinture moderne, ART suit les changements d’orientation et l’évolution grâce aux œuvres les plus influentes et les plus prestigieuses de l’histoire de l’art.

Du Baiser de Judas de Giotto aux Demoiselles d’Avignon de Picasso, l’ouvrage, à partir d’une chronologie visuelle, présente les peintures-clés de chaque courant – du maniérisme au baroque et du rococo à l’impressionnisme et au-delà – ses plus éminents artistes et ses œuvres essentielles, ainsi que les grandes étapes de son évolution.»

Le voyage

Ce fabuleux voyage à travers l’histoire de l’art suit une chronologie richement illustrée en expliquant très clairement les mouvements artistiques les plus importants, avec leurs représentants et leurs œuvres ou chefs-d’œuvre visuellement présentés.

C’est donc bien un voyage, agréable et instructif, que réalise le lecteur de ce livre, sans quitter son fauteuil. Xavier de Maistre proposait à ses lecteurs un Voyage autour de ma chambre (1784). Flammarion (un collectif) nous offre un voyage au cœur de l’art pictural.

Le voyage est organisé en cinq grandes étapes qui servent de repères d’ordre général: De la préhistoire à l’art médiéval, Renaissance et maniérisme, Du baroque au néo-classicisme, XIXe siècle, Ère moderne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Chacune de ces étapes est divisée en sections représentatives de la période ou du mouvement mentionné. Et ces divisions et subdivisions sont toujours artistiquement présentées, pour l’agrément visuel et l’intérêt du voyageur.

De la préhistoire à l’art médiéval

À titre d’exemple, voici la façon dont est divisée une étape. Elle compte six divisions: Art de la préhistoire, Art égyptien, Art grec et romain, Art paléochrétien et art byzantin, Siècles obscurs, Art roman et art gothique.
Chacune de ces divisions est subdivisée en Époque, Origines, Chronologie, Chef-d’œuvre.

Ce modèle très utile et très pratique est appliqué à chaque subdivision de n’importe quelle étape. Il est donc extrêmement facile de s’y retrouver, de comprendre d’où part un mouvement, de connaître ses principaux artistes et de découvrir un chef-d’œuvre représentatif.

Des reproductions fleurissent sur chaque page, en double page, en pleine page, en demi-page, en quart de page, en miniature et toujours en couleur. On passe de découverte en découverte, du connu à l’inconnu. C’est une féérie artistique qui est ainsi proposée.

Repères

Deux index terminent l’ouvrage, un index des artistes et un index général, qui sont extrêmement utiles. À quel mouvement appartient Klimt (L’Express du 28 août 2012)? L’index renvoie aux pages 306 à 310, avec une reproduction du Baiser et une petite notice qui nous révèle que «grand amateur de femmes, il a souvent peint des sujets érotiques». Nous n’avons rien vu ni entendu à Vienne sur ce point.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Klimt est classé dans le Symbolisme qui tire ses origines des «Visions pleines d’imagination», comme L’Apparition (1876) de Gustave Moreau (en pleine page), et propose le chef-d’œuvre de cette catégorie avec Je ferme ma porte sur moi-même (1897) du Belge Fernand Khnopff (1858-1921), visible à Munich.

Un glossaire de deux pages définit brièvement un certain nombre de termes, comme cubisme, dadaïsme, art baroque, rococo, néoplasticisme, réalisme socialiste et bien d’autres. Tout est fait pour faciliter la lecture ou les recherches.

Simon Vouet (1590-1649) est un peintre français baroque, nommé peintre de la cour par Louis XIII, du fait de sa renommée acquise en Italie. «Il était souple, brillant, adaptable. Il a su inspirer une génération d’élèves qui devaient perpétuer son œuvre de façon remarquable.» Les pages qui suivent cette mention donnent une lignée de ces peintres jusqu’à Nicolas Poussin.

«L’art est en perpétuel devenir. Ce livre richement illustré présente tous les courants et entraîne le lecteur dans un passionnant voyage à travers l’histoire de l’art, des plus anciennes manifestations à l’époque moderne.» (Introduction)

Alors, voyageons ou faisons voyager nos connaissances.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur