Les Marocains de Toronto célèbrent l’Aïd al-Adha

Partagez
Tweetez
Envoyez

«C’est l’occasion pour les familles de la communauté de se retrouver», selon Malika Mounir, présidente de l’Association des Marocains de Toronto (AMDT) qui célébrait l’Aïd al-Adha samedi dernier. La fête qui a eu lieu le mardi 16 novembre est l’une des plus importantes fêtes de l’Islam.

La célébration de l’Aïd al-Adha est l’une des nombreuses occasions pour la communauté marocaine de Toronto de se rassembler. La fête organisée samedi dernier se voulait avant tout familiale, avec des activités pour les enfants, des prix, et bien entendu du méchoui au repas et des pâtisseries marocaines en dessert.

«Il y a beaucoup de femmes dans l’association, elles sont très impliquées et quand il y a les femmes il y a toujours des choses pour les enfants et pour la famille», soulignait l’un des participants, arrivé récemment à Toronto de Montréal.

Les enfants ont pu participer à une compétition de chansons marocaines, à des ateliers de maquillage et de tatouage au henné, alors que certains adultes ont reçu des prix, dont entre autres, des bons d’achat pour des restaurants ou des séances de spa.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Près de 200 personnes étaient présentes pour l’évènement. «Chaque année il y a environ 200 ou 300 personnes», selon Malika Mounir, présidente de l’AMDT depuis mai dernier, qui est arrivée à Toronto il y a 4 ans en provenance de Sainte-Catherine, dans la région de Niagara.

Nouveaux arrivants

«On a de plus en plus de nouveaux dans l’association, il y a presque 10% de gens qui viennent d’arriver», explique-t-elle, «il y en a beaucoup qui font du bénévolat, c’est ce que j’ai fait quand je suis arrivée à Toronto».

L’Association qui compte près de 800 membres (sur environ 16 000 Marocains) continue donc de jouer son rôle en créant un lien social pour les Marocains qui arrivent à Toronto, que ce soit d’autres villes canadiennes, du Maroc ou d’ailleurs.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur