Les mannequins décharnées

Partagez
Tweetez
Envoyez

Il ressort du documentaire présenté le lundi 5 mars sur RDI, La Beauté au régime, que la beauté justement est toute relative et une affaire de goût.

Hollywood a réussi à faire avaler à son public que les actrices Drew Barrymore, Cameron Diaz et Angelina Jolie étaient de superbes femmes, alors qu’elles semblent bien ordinaires quand on les regarde de près (je vois passer quotidiennement dans la rue des filles ordinaires autrement plus jolies).

Mais rares sont les hommes à femmes qui succombent aux charmes de ces mannequins décharnées payées pour porter les vêtements dernier cri des plus grands couturiers. Ils recherchent d’abord des femmes respirant la santé, ce qui n’est pas le cas de ces sacs d’os.

Que les féministes se gardent de nous pointer du doigt, car au moins sur ce point nous ne sommes pas responsables. Il faut chercher ailleurs.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur