Les juristes fêtent la francophonie ontarienne

Sandra Nishikawa

Madame la juge Sandra Nishikawa.


29 septembre 2015 à 8h47

Cette année, c’est avec quelques jours d’avance que les juristes ont célébré le Jour des Franco-Ontariens en organisant le 21 septembre dernier une réception sous le thème «Parlons accès à la justice en français». La tenue de cet évènement a été le résultat d’un partenariat réunissant le Barreau du Haut-Canada, l’Office des affaires francophones de l’Ontario, le Comité des langues officielles de l’Association du Barreau de l’Ontario (ABO) et l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO).

Le maître de cérémonie, Daniel Mayer, vice-président du Comité des langues officielles de l’ABO, a présenté la conseillère du Barreau, Sandra Nishikawa, qui a souhaité la bienvenue aux invités dans l’édifice historique du 130, rue Queen Ouest. Kelly Burke, sous-ministre adjointe à l’Office des affaires francophones, a transmis les salutations de la ministre Madeleine Meilleur.

L’invité d’honneur était la juge Julie Thorburn, de la Cour supérieure de justice, qui a été interviewée par Josée Bouchard, directrice de l’Équité au Barreau.

Présenté sous la forme de questions et réponses, leur échange a rendu un grand service aux personnes qui n’ont pas encore eu le temps de prendre connaissance du rapport «Améliorer l’accès à la justice en français», rendu public récemment.

C’est Me Julie Lassonde, membre du CA de l’AJEFO, qui a remercié juristes et justiciables venus souligner ce moment dans le cheminement de la francophonie ontarienne.
La loi de 2010 qui proclame le 25 septembre «Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes» a un intéressant préambule que voici:

«On parle français en Ontario depuis le XVIIe siècle. L’an 2010 marque 400 ans de présence française dans la province. Les expéditions des explorateurs français ont permis le tracé cartographique des grands cours d’eau continentaux, posé les bases de la collaboration avec les Premières Nations et abouti aux premiers établissements francophones de l’Ontario moderne.»

«La communauté francophone de l’Ontario forme la communauté d’expression française la plus nombreuse au Canada hors Québec. Le français est l’une des deux langues officielles du Canada; en Ontario, il jouit du statut de langue officielle devant les tribunaux, en éducation et à l’Assemblée législative.»

«La Province de l’Ontario reconnaît l’importance de servir ses citoyens en français. Adoptée à l’unanimité par l’Assemblée législative en 1986, la Loi sur les services en français reconnaît le droit des citoyens ontariens de recevoir, selon les modalités qu’elle précise, les services du gouvernement en français; elle exprime le désir de l’Assemblée de sauvegarder le patrimoine culturel de la communauté francophone pour les générations à venir.»

«La communauté francophone a toujours contribué de façon importante à la vitalité de la société ontarienne et les francophones venus d’ailleurs qui ont choisi de s’établir en Ontario viennent enrichir son apport linguistique, culturel et économique.»

«C’est le 25 septembre que de nombreux Franco-Ontariens célèbrent leur langue et leur patrimoine et affirment la fierté que leur inspirent leurs réalisations collectives. Ils commémorent ainsi le jour où, en 1975, le drapeau franco-ontarien fut dévoilé à Sudbury; la Loi de 2001 sur l’emblème franco-ontarien reconnaît ce drapeau comme l’emblème de la communauté francophone de l’Ontario.»

«En proclamant le 25 septembre Jour des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes, la présente loi reconnaît officiellement l’apport de la communauté francophone de l’Ontario à la vie sociale, économique et politique de la province de même que son importance dans la société ontarienne.»

* * *
Les allocutions de:
Daniel Mayer
Sandra Nishikawa
Kelly Burke
Julie Thorburn & Josée Bouchard

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trafic humain: l’impunité est encore la norme

esclavage prostitution
Fin 2018, le prix Nobel de la paix reconnaissait les milliers de Yézidies victimes d’esclavage sexuel en Iraq. Début 2019, l’ONU publie un rapport...
En lire plus...

18 janvier 2019 à 14h16

Invitation dans la tête d’Anique Granger

Ruban de la cassette
L’auteure-compositrice-interprète fransaskoise Anique Granger cherchait un cadre pour écrire autrement. Ça a donné un balado, «Le ruban de la cassette», une invitation à suivre...
En lire plus...

18 janvier 2019 à 8h00

Un nouveau point de service du Centre francophone à Mississauga

CFT
Le Centre francophone de Toronto ouvrait officiellement son point de service à Mississauga ce jeudi 17 janvier.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 17h00

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur