Les Jeux PanAm et le 400e, «formidables vitrines pour la francophonie»

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Jeux panaméricains sont une occasion inestimable de faire rayonner le fait français en Ontario et de contribuer à son dynamisme.

C’est ce qu’a déclaré le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), Denis Vaillancourt, à l’ouverture, vendredi 10 juillet, des Jeux panaméricains à Toronto, Hamilton, Oshawa et ailleurs dans la péninsule.

«Toronto sera le centre d’attention sportif de toutes les Amériques et le lieu d’une grande effervescence. En tant que nation et province hôtes des jeux, nous disposons d’une belle vitrine pour afficher notre dualité linguistique et pour la vivre pleinement sur chaque site de l’événement.»

C’est surtout vrai au Yonge-Dundas Square, l’intersection la plus achalandée au Canada, où se déroulent du 10 au 24 juillet – donc exactement en parallèle avec les Jeux PanAm – la 33e Franco-Fête de Toronto.

La Franco-Fête (qui durait deux ou trois jours les années passées) a reçu cette année de tous les niveaux de gouvernement cinq fois plus de budget pour accueillir cinq fois plus d’artistes de la chanson et de la musique du Québec, du Canada français, de la Louisiane et de l’Amérique latine.

Des artistes francophones de renom participent aussi directement à Panamania, l’impressionnant volet culturel des Jeux sur diverses scènes du centre-ville, notamment à la place Nathan Phillips de l’hôtel de Ville où on a monté pas moins de trois scènes de concerts et plusieurs attractions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le commissariat aux services en français de l’Ontario et le commissariat aux langues officielles du Canada partagent un kiosque sur la place de l’hôtel de ville de Toronto.

Et des activités de commémoration du 400e auront lieu au même moment dans la région (www.ontario400.ca), notamment à Penetanguishene, rappelle le président de l’AFO.

«Je voudrais saluer tout le travail qui a été accompli pour que le français soit présent aux jeux et toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à cette réalisation», souligne M. Vaillancourt. «Je remercie également les bénévoles francophones qui seront actifs dans différents secteurs de l’événement et qui contribueront à l’offre de services en français.»

La nouvelle présidente du lobby politique de tous les francophones hors Québec, la FCFA, Sylviane Lanthier, a fait écho à ces propos. «Je me réjouis de savoir que ceux et celles qui visiteront Toronto au cours des prochaines semaines pourront voir et vivre la francophonie canadienne», dit-elle. «Nous sommes plus nombreux et plus fiers que jamais.»

* * *
D’autres articles sur Franco-Fête dans L’Express.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur