Les commissaires aux langues se rencontrent à Barcelone

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les commissaires aux langues de dix juridictions sur quatre continents se sont réunis le 21 mars à Barcelone, en Espagne, pour la conférence inaugurale de l’Association internationale des commissaires linguistiques (AICL), dont le président est nul autre que notre commissaire aux langues officielles du Canada, Graham Fraser.

Le commissaire aux services en français de l’Ontario, François Boileau, la commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick, Katherine d’Entremont, et la commissaire aux langues du Nunavut, Sandra Inutiq, y ont aussi participé, avec leurs homologues de Catalogne, du Pays de Galles, du Kosovo, de l’Irlande, de l’Afrique du Sud et du Sri Lanka.

L’AICL a été créée en mai dernier, à Dublin, en Irlande. Sa mission consiste à soutenir et à défendre les droits, l’égalité et la diversité linguistiques à travers le monde, et à aider les commissaires aux langues à travailler selon les normes professionnelles les plus rigoureuses.

Selon le regroupement, les mesures suivantes permettront d’atteindre cet objectif:
• mise en commun des expériences et des connaissances sur les pratiques exemplaires;
• conseils et soutien pour l’établissement de commissariats aux langues;
• échange des ressources en matière de formation et de perfectionnement professionnel, de recherche et d’information;
• coopération avec les organisations aux vues similaires qui attachent de l’importance à la promotion et à la protection des droits et de la diversité linguistiques.

Graham Fraser rapporte que «les participants à la conférence d’une journée, provenant de pays aussi variés que la Finlande, la Hongrie, l’Iran et le Pakistan, ont abordé diverses questions, dont les droits linguistiques et les défis à relever à l’ère de la mondialisation, de même que l’incidence de l’enseignement dans la langue de la minorité sur le maintien et l’essor des langues minoritaires.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Des études de cas sur les effets des enquêtes menées par les commissariats sur les droits linguistiques ont également été examinées.»

«Cette rencontre de haut niveau est un exercice important pour faciliter le partage d’information et offre des opportunités d’apprentissage mutuel sans précédent entre commissaires linguistiques», a indiqué François Boileau sur son blogue.

«On m’a demandé de présenter une conférence au sein du Parlement de Catalogne lors d’un panel portant sur l’impact et les résultats des rapports d’enquêtes», précise-t-il.

«C’était une excellente occasion pour moi de souligner l’importance d’utiliser les pouvoirs d’enquête et de recommandation qui me sont conférés par la Loi sur les services en français afin d’améliorer la qualité et la disponibilité des services en français offerts par le gouvernement de l’Ontario.»

La prochaine conférence de l’AICL se déroulera à Ottawa, au printemps 2015.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur