Les Chiclettes en affaires!

Entrepreneures artistiques à l'AFAF-Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le trio vocal franco-torontois Les Chiclettes, lauréat de trois prix à Contact ontarois 2010, lancera son premier CD au Stealth Lounge, The Pilot Tavern, rue Cumberland, mercredi 23 février: sur l’album se retrouvent 14 pistes, dont huit chansons et trois traductions originales des Chiclettes.

Le groupe formé de Nathalie Nadon, Geneviève Cholette et Julie Kim mène présentement une tournée à succès en Ontario, en Saskatchewan, au Québec et en Acadie.

«Le public pense souvent que nous, les artistes, on fait ça pour le fun, pour s’amuser, que la vie d’artiste, c’est comme un jeu», lance Nathalie, lors du souper de l’Association des femmes d’affaires francophones à Toronto, le 7 février, où elles étaient en vedette.

«Oui, on fait ce qu’on aime, mais il faut aussi avoir du succès. Et la réussite artistique, ça ne vient pas tout seul. Il faut être proactif! Les gens qui me connaissent bien, savent que j’ai un sens inné de l’initiative», ajoute-t-elle, les yeux rieurs.

Selon Nathalie, pour réussir en affaires comme artiste, il faut miser sur soi, avoir une vision pour soi-même, être à l’écoute de soi, mais aussi de ce qui se passe autour de soi; être capable de faire le lien entre sa vision d’artiste et l’environnement dans lequel on évolue.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sens de l’entreprise

N’est-ce pas là un principe de base de l’entreprenariat: avoir une vision pour son entreprise et faire une étude du marché afin de déterminer les meilleures stratégies de développement de ses affaires.

Et voilà, en résumé, le point de départ des Chiclettes nées en 2009: unir les talents de trois femmes artistes francophones pour créer un trio vocal qui n’existait pas jusqu’à maintenant dans la Ville Reine.

Par ailleurs, les trois dames passionnées des arts de la scène s’accordent pour avouer que leur unité fait leur force artistique et créatrice: «Il est beaucoup plus difficile de percer en solo», confient-elles. Mentionnons que les Chiclettes viennent de faire salle comble au Studio-Théâtre de la Place des Arts à Montréal, mercredi 2 février dernier.

«On est trois femmes et trois leaders!», clament les trois artistes d’une seule voix. «Ça peut mener toute une chicane dans le poulailler!» Les Chiclettes ont donc récemment résolu de sceller leur partenariat comme coproductrices de projets artistiques par un contrat de société.

Coproductrices artistiques

La première production de la compagnie, De Wawa à New York, ayant généré un énorme succès, permet aux Chiclettes d’espérer développer leurs affaires en production de spectacles. Elles sont accompagnées d’une solide équipe de création incluant, entre autres, Michael Barber à la direction musicale et José Bertrand à la gérance.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Pour réussir comme entrepreneur dans le secteur artistique, il faut poser des gestes, mais aussi savoir s’entourer de personnes talentueuses», rappelle Nathalie.

Tournées vers le mode production, les Chiclettes désirent multiplier leurs publics en s’impliquant dans les communautés ainsi qu’en participant aux événements culturels locaux. «Le suivi est essentiel: le réseautage communautaire sans suivi ne mène nulle part», déclare Nathalie.

Rappelons que les talents respectifs de cantatrice, danseuse, chorégraphe, d’écrivaine et de comédienne des Chiclettes, leur ont assuré l’obtention de trois prix lors de la 29e édition de Contact ontarois en janvier 2010, ce qui leur procure cette année une tournée de 40 spectacles en Ontario, dans l’ouest et l’est du pays.

C’est la première fois qu’un trio d’artistes francophones reçoit trois prix simultanément lors de Contact ontarois.

Les prix Coup de foudre de Réseau Ontario, du ROSEQ (Réseau des Organisateurs de Spectacles de l’Est du Québec) et Acadie ont été décernés au trio pour s’être démarqué lors de sa Vitrine à Contact ontarois: un extrait de 20 minutes qui allait devenir De Wawa à New York.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À titre de lauréates du prix Acadie, les Chiclettes ont visité le pays de la Sagouine en novembre dernier où la Franco-Fête en Acadie accueillait cette année une vingtaine de diffuseurs européens de la France, la Belgique et la Suisse.

Et voilà que nos cousins francophones eux aussi ont eu le coup de foudre pour elles: les Chiclettes effectueront une tournée européenne vers la fin de cette année.Sans oublier qu’elles seront aussi de retour en Acadie à l’automne!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur