Les caricatures puis le kirpan

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’une des raisons pour laquelle les Québécois ont si mal réagi au jugement sur le kirpan, c’est qu’ils venaient tout juste d’encaisser les réactions disproportionnées des enragés du prophète Mahomet dans l’affaire des caricatures danoises. Les Québécois sont tolérants, mais n’en jetez plus, la cour est pleine!

Les juges de la Cour suprême du Canada ont suprêmement erré en renversant la décision unanime des juges de la Cour d’appel du Québec, montrant ainsi qu’ils vivent dans une bulle, avec leur Charte-Bible. Ils me rappellent Marion Boyd, cette ancienne procureure générale, qui, sûre d’elle à 100%, se prononçait dans un rapport en faveur de l’utilisation de la charia (une loi vieille de 1400 ans) dans les arbitrages civils en Ontario.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur