Les Canadiens de Montréal: il y a un peu de nous là-dedans

Partagez
Tweetez
Envoyez

Je n’ai jamais été ce qu’il est convenu d’appeler un grand fan de notre sport national. Mais j’habite Montréal depuis peu et je suis surpris que déjà les drapeaux du club des Canadiens flottent un peu partout.

Il y a quelques semaines, voyant l’engouement qui s’installait autour de moi j’ai décidé de regarder quelques parties. Je suis moi aussi tombé sous le charme de cette équipe qui rassemble des joueurs de nationalités différentes mais qui dansent tous au même rythme.

Il y a les joueurs de l’Europe de l’Est dont le chef de file répond au surnom de l’artiste. Lorsque lui et ses compagnons de trio effectuent une descente on croirait regarder un ballet aux gestes aussi virils que synchronisés.

Il y a le Viking, capitaine courage qui a même vaincu le plus grand des tueurs, le cancer, qui ne ménage jamais ses efforts. Il y a les Québécois, sans peur et sans reproches qui peuvent sortir une rondelle d’un coin de patinoire malgré la présence de joueurs adverses beaucoup plus costauds qu’eux.

Il y a tous les autres Canadiens anglophones, suisses, américains qui ne craignent pas le trafic. Il y a ce gardien de but de 20 ans, calme et pondéré qui répond toujours à l’appel.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il y a ce gérant général qui ne déroge pas à ses convictons. Il y a cet extraordinaire entraîneur qui, comme un grand maître au jeu d’échecs, sait placer et déplacer ses pièces sur l’échiquier glacé aux moments opportuns.

Il y a surtout des hommes qui ont décidé qu’ils allaient gagner.Chacun individuellement mais aussi collectivement, le travail de l’un mettant les efforts de l’autre en évidence. Les partisans ne peuvent résister à une telle harmonie. Ces victoires et cette potentielle coupe Stanley sont un symbole de ce qui peut être accompli par des gens de diverses cultures lorsqu’ils décident de ranger leur ego et poursuivent un même idéal.

Comme les gestes regrettables posés par le fils de l’ancienne grande vedette de la ligue nationale avec l’accord de son paternel paraissent minables lorsque la solidarité et l’effort sont au rendez-vous.

Aujourd’hui le club des Canadiens représente plus qu’un sport. Il est l’image d’une société dans ce qu’elle a de plus louable. Pas étonnant que ses exploits soient si rassembleurs.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur