Les CAH obtiennent l’Agrément Canada haut la main

Partagez
Tweetez
Envoyez

Après un long processus d’évaluation, les Centres d’accueil Héritage (CAH) viennent tout juste d’être agréés par l’Organisme Agrément Canada, avec une note de 97%.

C’est ce qu’a annoncé fièrement la directrice générale Isabelle Girard, jeudi dernier à Place Saint Laurent, où se tenait l’assemblée générale annuelle de l’organisme d’aide et de logement aux aînés franco-torontois.

Agrément Canada offre un programme d’évaluation continue des organismes de santé et de services sociaux par rapport à des normes d’excellence pour déterminer ce qui fonctionne bien et ce qui doit être amélioré. L’agrément atteste l’engagement de l’organisme de se conformer aux normes les plus exigeantes en matière de prestation de soins.

Des pairs vérificateurs, appelés visiteurs, ont passé trois jours aux CAH pour évaluer dans quelle mesure l’organisme répond aux normes de sécurité, de service à la clientèle et de gouvernance. L’évaluation s’est faite auprès des administrateurs, du personnel et des prestataires de services.

Une fois agréés, les CAH ont reçu un sceau qui sera apposé sur leur entête de lettre et leurs publications. Il pourra aussi être affiché à l’entrée de Place Saint-Laurent, sur la camionnette et sur l’autobus.

Lors de l’assemblée générale, les CAH ont fait adopter leurs états financiers pour l’exercice de 2014-2015. Les recettes s’élevaient à 3 957 323 $ et les dépenses se chiffraient à 3 444 518 $. Presque la moitié du surplus (218 107 $) a été affecté à la réserve.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les CAH contestent la hausse annuelle de 200 000 $ de leurs impôts fonciers. «Bien que le dossier ait beaucoup évolué, il n’est toujours pas réglé, mais les négociations se poursuivent avec la Ville de Toronto», a précisé la présidente Annette Dubreuil.

Pour répondre aux besoins croissants de leur clientèle et aux exigences grandissantes des bailleurs de fonds, les CAH ont besoin d’une «structure organisationnelle solide, avec des politiques et des procédures claires», de noter la directrice générale Isabelle Girard. «C’est pourquoi la dernière année a été consacrée à la préparation des CAH au programme d’agrément.»

Les membres présents à l’assemblée générale ont élu des administrateurs pour un, deux ou trois ans, puis ces derniers se sont réunis pour former le comité exécutif. Joyce Irvine revient à la présidence, Diane Saint-Pierre occupe la vice-présidence et Lucie Laplante assume les tâches de secrétaire-trésorière.

CAH offre une panoplie de services de soutien en communauté qui visent à améliorer la santé physique et cognitive, ainsi que le mieux-être de plus de 500 aînés francophones, pour répondre à leur désir le plus cher: vivre de façon autonome le plus longtemps possible.

Plus de 200 résidents profitent des services de location d’appartements à prix abordable au centre-ville de Toronto à Place St-Laurent, véritable centre communautaire pour nos aînés.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur