Les Blue Jays s’inclinent au bout du suspense

3-4

Le coup de circuit de Rowdy Tellez n'aura pas été suffisant pour les Blue Jays.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Il a fallu deux manches supplémentaires pour départager les Blue Jays de Toronto et les Tigers de Détroit dans la quatrième et dernière confrontation entre les deux équipes, en cet après-midi du dimanche 31 mars.

Menés 3-0, les hommes de Charlie Montoyo sont parvenus à faire leur retard lors de la seule huitième manche (3-3). Mais décidément, les prolongations ne réussissent pas vraiment aux Torontois qui se sont inclinés, comme lors du premier match, en manche supplémentaire (3-4). Les deux équipes se quittent donc avec deux victoires chacune.

Trent Thorton historique

Les Blue Jays ont pourtant signé un début de partie idéal avec un impeccable Trent Thornton au lancer. Pour son tout premier match de Ligue Majeure, il a signé un record de franchise pour le plus grand nombre de retraits sur prises effectués par un débutant lors de son son premier match, avec 8.

Le natif de Pittsburg a suivi les pas de ses prédécesseurs titulaires au poste de lanceur, sur les trois premiers matchs, en ne concédant aucun point sur les cinq premières manches.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’attaque cale de nouveau

Malheureusement, à l’image du match 1, l’attaque des Blue Jays n’est pas en réussite et Justin Moore malmène les batteurs locaux pendant sept manches, au cours desquelles, ils n’inscrivent pas le moindre point. A l’inverse, la rotation des lanceurs torontois est profitable à l’attaque visiteuse.

Sam Gaviglio prend le relais de Thornton dans la sixième manche, mais il est loin de connaître la même réussite. S’il ne concède pas de point dans la sixième, il est en revanche dépassé dans la septième avec trois points concédés (0-3).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Le jeune Luciano à la rescousse

Charlie Montoyo réagit face aux difficultés de son lanceur et tente un pari avec l’entrée d’Elvis Luciano, 19 ans, deuxième plus jeune joueur de l’histoire des Blue Jays à évoluer en MLB. Même s’il est le plus jeune joueur de la Ligue Majeure et le premier à être né dans les années 2000 à poser les pieds sur un terrain de la grande ligue de baseball, Luciano fait preuve de maturité et stoppe l’hémorragie en mettant fin à la manche. Il continue jusqu’à la huitième sans encaisser de point. Des débuts réussis, donc, pour le jeune débutant!

L’attaque se met enfin en route

Alors que rien n’allait jusque-là et qu’on pensait se diriger vers une défaite, l’attaque des locaux a trouvé les ressources pour aller égaliser lors de la huitième manche. La sortie de Moore, impérial jusque-là aide les Torontois qui font passer un mauvais quart d’heure à son successeur au lancer, Joe Jimenez.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pillar réalise son premier coup sûr de la saison avec un single à la clé, puis la frappe d’Urena rebondit par dessus le mûr pour lui offrir un double. Avec deux joueurs placés aux buts 2 et 3, Rowdy Tellez a l’occasion d’égaliser. Il ne la manque pas avec un coup de circuit magistral!

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Castellano libère les tigres

Les lanceurs se succèdent des deux côtés et parviennent à maintenir les attaques muettes jusqu’à la onzième manche. Moment choisi par Castellano pour sortir un coup sûr qui permet à Greiner, positionné sur le troisième but, d’aller cherche le quatrième point pour Détroit synonyme de victoire.

Toronto à une dernière chance de revenir à égalité ou de gagner le match, mais Hernandez voit sa frappe être attrapée dans les airs, alors que Drury occupait le troisième but et Grichuk le premier. Troisième joueur des Jays éliminé, Hernandez met fin à la partie remportée 3 à 4 par les visiteurs.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Orioles dans le viseur

C’est finalement une petite déception pour les Blue Jays qui se sont montrés, de manière générale, supérieurs à leurs adversaire sur les matchs 2 et 3 et qui ne sont pas passés loin de la victoire lors des deux autres oppositions. Le score de 2-2 sur l’ensemble des duels est donc plutôt flatteur pour les Tigers.

Une série de trois rencontres attend maintenant Toronto face aux Orioles de Baltimore de lundi à mercredi. L’équipe du Maryland était opposée aux Yankees et a remporté deux des trois confrontations avec la franchise mythique de New York. Les jeunes Blue Jays sont prévenus, c’est un adversaire d’un tout autre calibre qui va se présenter au Centre Rodgers en ce début de semaine.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur