Les Blue Jays calent face aux Orioles

1-4

Les Blue Jays ont affiché un bilan équilibré cette semaine.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Après avoir perdu d’un rien la dernière manche face aux Red Sox la veille (7-8), les Blue Jays avaient l’occasion de rebondir contre les Orioles de Baltimore. Face à une des rares équipes possédant un bilan inférieur aux Torontois (25-61 contre 33-55), les hommes de Charlie Montoyo ont connu une soirée sans avec une défaite à la clé (1-4).

Baltimore d’attaque d’entrée

Après une première manche sans point, les Orioles sont les premiers à se mettre en évidence. Aaron Sanchez parvient à retirer deux joueurs (Nunez au premier but puis Santander sur prises), mais Chris Davis réussit, dans la foulée, le premier coup de circuit du match (0-1).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’attaque de Baltimore ne s’arrête pas là avec un coup sûr de Villar, qui donne un point supplémentaire à Ruiz, placé au deuxième but (0-2). Smith Jr. est finalement retiré sur un attrapé de volée pour stopper l’attaque visiteuse.

L’homme en forme côté Blue Jays se nomme Danny Jansen. Pour son premier passage face à Bundy, il signe un triple grâce à un coup puissant au centre du terrain. Malheureusement, ses coéquipiers ne parviennent pas à suivre son exemple, avec les retraits tour à tour de Smoak, Drury et Tellez.

Sanchez se rattrape

Malgré de l’irrégularité dans ses lancers, Aaron Sanchez réussit tant bien que mal à ne pas concéder de point en troisième manche. Pour son premier passage en attaque, Teoscar Hernandez réussit un double, mais l’attaque torontoise reste muette…

Après plus de 80 lancers, Sanchez retrouve de l’efficacité en quatrième manche et retire rapidement trois adversaires. Bundy est pour sa part dans un grand soir, depuis le début. Il enchaîne une quatrième et une cinquième manche blanches.

Gaviglio prend le relais de Sanchez dans la sixième avec trois retraits rapides. Le lanceur titulaire termine la rencontre avec seulement deux points concédés. C’est le réveil de l’attaque qui est attendu sur les quatre dernières manches.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Bundy frôle la perfection

Il a finalement lieu en septième manche avec un coup de circuit de Brandon Drury. Celui-ci vient mettre un terme à l’excellent match de Bundy, à un lancer d’un match parfait. Il est remplacé par Richard Bleier qui met fin à la manche en éliminant Tellez (1-2).

Les défenses restent souveraines dans la huitième manche et les deux équipes abordent la neuvième avec un score inchangé. Biagini se charge de finir le match au lancer côté Blue Jays.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Biagini débordé

Il concède dans un premier temps un simple à Sisco, puis un but sur balles à Nunez. Santander se sacrifie ensuite, avec un amorti qui l’élimine en premier but, mais qui permet à Wilkerson, tout juste entrée, d’atteindre le troisième. Avec un seul retrait et deux joueurs en deuxième et troisième but, les Orioles sont en position avantageuse.

Biagini ne parvient pas à inverser la tendance et concède un coup sûr face à Chris Davis. Baltimore ajoute deux points supplémentaires au meilleur moment (1-4). Biagini n’y arrive toujours pas et c’est, cette fois, Ruiz qui signe un nouveau coup sûr.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce sont finalement les joueurs de champs qui réussissent un double jeu sur une frappe de Martin pour stopper l’hémorragie.

L’attaque torontoise muette

Les Blue Jays bénéficient d’un dernier passage en attaque pour remonter trois points. Ils font face à Paul Fry. Cela ne commence pas bien pour Biggio retiré au premier but. Danny Jansen subit le même sort. Justin Smoak doit sortir un exploit pour maintenir son équipe en vie avec 3 balles et 2 prises. Il sera finalement retiré avec une troisième prise.

L’attaque torontoise n’était définitivement pas dans un grand soir et la défaite est des plus logiques. Rendez-vous samedi et dimanche pour les deux dernières rencontres de la séries de 10 matchs consécutifs joués à domicile par les Jays.

Le bilan jusqu’à présent, après ces 8 rencontres, est de 4 victoires et 4 défaites. En remportant la série sur cette fin de semaine, les hommes de Charlie Montoyo pourront terminer dans le positif avant de reprendre la route.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur