Les arts de la scène: un outil pédagogique


30 septembre 2008 à 15h22

«Prologue offre un choix exceptionnel de spectacles et d’ateliers professionnels accompagnés de ressources pédagogiques conçues pour le jeune public», indique Nathalie Prézeau, vice-présidente et membre francophone du Conseil d’Administration de Prologue depuis sept ans.

«Notre grande force», précise-t-elle, «réside dans notre maturité acquise au cours de plus de 40 années d’expérience dans l’organisation de tournées de spectacles dans les écoles à grandeur de la province. Depuis 1966, nous sommes devenus accessibles autant dans les milieux urbains que dans les communautés à l’extérieur des grandes villes.»

«Nous rejoignons un million de jeunes par année à travers plus de 3 000 spectacles dont 200 à 300 spectacles francophones», précise Stéphanie Filipi, représentante des tournées et du service à la clientèle chez Prologue. «Nos spectacles permettent d’enrichir l’éducation artistique et d’encourager l’identification culturelle des jeunes en milieu scolaire partout en Ontario.»

«Prologue offre à toutes les écoles plusieurs spectacles professionnels de danse, musique, théâtre musical et autres, accompagnés de cahiers pédagogiques en anglais et en français. Nous sommes convaincus que les arts de la scène jouent un rôle essentiel dans le développement du sentiment d’appartenance et la construction identitaire chez nos jeunes», poursuit Stéphanie Filipi.

«Cette certitude se traduit dans notre engagement pour assurer un même accès aux arts pour tous les jeunes de l’Ontario. Tous nos spectacles sont offerts à un prix unique où qu’ils soient présentés», dit-elle.

Bien que l’arrimage des arts de la scène et du curriculum du programme d’éducation artistique du ministère de l’Éducation semble évident, il existe un lien direct d’apprentissage entre les spectacles et plusieurs autres programmes d’études. Les spectacles peuvent faire le lien avec les cours de français tout aussi bien qu’avec les cours d’histoire, de géographie, sur l’environnement et les sciences.

«L’apprentissage par les arts de la scène suit les règles de base permettant d’apprendre», explique Mme Filipi. «C’est-à-dire que l’enseignant, à l’aide du matériel pédagogique associé au spectacle et fourni par Prologue, doit préparer les élèves en classe préalablement au spectacle et y faire un retour suite au spectacle. Le temps dédié à ces étapes demeure à la discrétion de l’enseignant. Il s’agit d’une expérience à la fois éducative et divertissante. Prologue travaille en collaboration avec une personne-ressource, spécialiste en éducation, afin d’assurer une corrélation entre les spectacles, les curriculum et la politique d’aménagement linguistique.»

«L’un de nos défis est de trouver de nouveaux artistes professionnels francophones en Ontario qui ont la passion d’oeuvrer dans le domaine de l’éducation par les arts en milieu scolaire», mentionne Mme Filipi. «Nous avons donc décidé d’agrandir notre programmation francophone en offrant nos spectacles aux écoles d’immersion en plus des écoles françaises.»

«D’une part, toutes les écoles de l’Ontario peuvent bénéficier de nos programmations artistiques en anglais et en français», dit-elle. «D’autre part, les artistes à travers les tournées subventionnées par Prologue ont l’opportunité d’élargir leur carrière en Ontario et ailleurs. Grâce à nos partenariats, certains artistes peuvent offrir des prestations en Europe et Amérique latine. Comme par exemple le groupe Corpus Danse basé à Toronto. De plus, Prologue offre aux artistes les bourses Paula Awards provenant d’une donation substantielle de Paula Butterfield, membre du CA.»

«En outre, chacune de nos troupes d’artistes est accompagnée d’une équipe technique complète afin de faciliter la logistique de scène lors de tournées dans les écoles. Les jeunes peuvent d’emblée expérimenter toutes les dimensions relatives aux arts de la scène», ajoute Stéphanie Filipi.

Le Guide des Arts de la Scène publié par Prologue est envoyé annuellement à tous les Conseils scolaires et diffuseurs de spectacles en Ontario afin d’annoncer la programmation de l’organisme. La programmation 2008-2009 est exceptionnellement riche en diversité artistique. Le Ballet Jörgen Canada, La Cie Vox Théâtre, le Théâtre Cascade figurent au programme pour ne citer que quelques’uns des spectacles.

«Nous connaissons bien les besoins des artistes et des écoles», conclue Mme Filipi.

«Ce qui nous permet de faire le pont entre les arts de la scène et la communauté scolaire. Nous organisons annuellement des vitrines de promotion en collaboration avec les Conseils scolaires publics anglophones de Toronto. Ces vitrines se déroulent au printemps au théatre LKYPT (Lorraine Kimsa Young People Theatre).»

Prologue sera présent au colloque annuel de l’Association des directions d’école francophones de l’Ontario qui se tiendra les 22 et 23 octobre 2008.

Réseau Ontario

Mélanie Gatt de Réseau Ontario, est chargée de la programmation et du réseau scolaire. «Notre mandat est essentiellement d’assurer la diffusion des arts de la scène dans les écoles et les communautés de l’Ontario français», dit-elle.

Cette année, Réseau Ontario offre, entre autres, la série En chantier, un programme d’intervention en éducation artistique qui complète la programmation artistique de l’organisme. 120 activités seront offertes dans diverses écoles.

«Il y a quelques années, nous avons créé Réseau Salut ciblant la diffusion des arts de la scène spécifiquement auprès de l’ensemble des écoles francophones de la province», ajoute-t-elle. «Les Conseils scolaires de l’Ontario étant tous membres de Réseau Salut, ils peuvent accéder à notre programmation et bénéficier de nos services. Tels que les ateliers de formation offerts lors de nos rencontres annuelles. Ces formations mettent l’accent sur l’encadrement de spectacles dans l’environnement scolaire, l’utilisation des cahiers pédagogiques accompagnant les spectacles.»

«Nous présentons aux diffuseurs scolaires et communautaires des extraits des spectacles (sous forme de vitrines de promotion) lors de l’événement annuel Contact Ontarois.»

Un jury composé de diffuseurs du milieu scolaire et communautaire est chargé de sélectionner, parmi les artistes proposés, ceux qui feront partie des vitrines présentées durant l’événement. Des organismes comme Prologue aux arts de la scène, et Masc (Ottawa), peuvent proposer des candidatures d’artistes», explique Mélanie Gatt.

«Les représentants d’écoles, de centres commmunautaires et de théâtres, doivent effectuer le choix des spectacles qu’ils veulent réserver durant le dernier jour de Contact Ontarois.»

«Tous les artistes retenus par Contact Ontarois sont francophones. La plupart sont Franco-Ontariens, Québécois, Acadiens. Quelques-uns proviennent de communautés ethnoculturelles», selon Mme Gatt. «Chaque année, nous travaillons fort afin d’augmenter le nombre de candidatures d’artistes issus de la population nouvellement arrivée ou immigrante résidant en Ontario qui enrichissent les arts de la scène francophones.»

Le prochain Contact Ontarois aura lieu à Mississauga du 14 au 17 janvier 2009.

En plus des vitrines, les visiteurs-membres pourront accéder à un Salon des arts de la scène réunissant des centaines d’artistes de l’Ontario français et d’ailleurs. Prologue et Masc parmi d’autres organismes de promotion des arts, seront présents afin d’informer l’auditoire de leur programmation.

Contact Ontarois, organisé par Réseau Ontario, est l’unique événement francophone de promotion des arts de la scène en Ontario. Le mandat de Robert-Guy Despatie, comme président de Réseau Ontario, vient d’être renouvelé pour une période de deux ans.

Info: www.prologue.org et www.reseauontario.ca

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur