Les armes vues par la santé publique

Partagez
Tweetez
Envoyez

Surprise qui n’en n’est pas une, la science démontre que le fait de distribuer des armes à des citoyens sans entraînement n’est pas une bonne idée.

Dans un livre récemment publié par les presses de l’Université Johns Hopkins (Reducing Gun Violence in America), des auteurs en santé publique et en management passent en revue des statistiques et démolissent des mythes chers aux défenseurs du port d’armes.

Comme celui voulant qu’une arme serve à l’autodéfense: pour chaque cas où ça s’est produit, on en trouve quatre autres où un coup de feu a été tiré par erreur, sept utilisations criminelles et 11 tentatives de suicide. Sur les 1082 femmes tuées aux États-Unis en 2010 par leur partenaire, 54% l’ont été par une arme à feu.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur