Les appareils GPS: pour connaître sa position sur la Terre

Partagez
Tweetez
Envoyez

Vous avez peut-être vu les publicités sur les appareils GPS (Global Positioning System) dans les journaux. Toutes les grandes chaînes de magasins d’électronique en vantent les vertus. Aussi, plusieurs fabricants d’autos offrent maintenant le GPS intégré au tableau de bord de plusieurs véhicules, souvent dans les modèles haut-de-gamme.

Ces gadgets permettent à Monsieur Tout-le-Monde de connaître, et ce en temps réel, sa position plus ou moins exacte, sur la Terre, une planète qui semble toujours rapetisser.

Plus besoin de demander à quiconque comment trouver Canada’s Wonderland, vous n’avez qu’à y indiquer l’adresse, et l’appareil vous guidera gentiment à votre destination, selon le modèle soit dans le silence au moyen de messages à l’écran, ou agrémenté de messages bip sonore ou parlés.

Mais d’où vient tout cela? Les militaires, encore une fois, y sont pour quelque chose. En 1978, le gouvernement américain a placé en orbite certains satellites, dit géostationaires, puisque leurs positions par rapport à la Terre ne changent pas. Ils étaient destinés à un usage très particulier: permettre au personnel militaire, partout dans le monde, de savoir en tous temps où il se trouvait.

Ces puissants satellites – au nombre de 30 environ – permettent une couverture complète de la planète. C’est vers le milieu des années 90, que le système a atteint sa maturité.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’usage initial, exclusif et réservé aux militaires, s’est ensuite étendu au trafic aérien et maritime. Il n’en fallait pas plus pour que cette nouvelle technologie soit offerte aux consommateurs.

Aujourd’hui, pour aussi peu que 250 $, vous pouvez vous procurer un modèle de base très fonctionnel. Que ce soit pour les randonnées en auto, en moto ou à vélo, ou même à pied, il y a un appareil GPS pour vous.

Populaire à un tel point avec les randonneurs maintenant, qu’un nouveau hobby est né: le géocache, un phénomène dont je parlerai dans une prochaine chronique.

Lequel choisir?

Si vous êtes sur le marché pour un appareil GPS, que faut-il savoir et lequel choisir?

Tous ces appareils fonctionnent avec des piles et souvent avec un adaptateur pour l’auto, certains avec des piles rechargeable. Certains offrent un écran couleur, une connexion pour votre ordinateur personnel et certain offrent la possibilité de télécharger des cartes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Attention aux modèles avec les cartes déjà téléchargées: les droits d’accès aux cartes Canadiennes sont récents et plus d’une sont désuètes. Vous n’y verrez pas l’extension de la route 407 par exemple.

Tous les modèles offrent aussi de vous indiquer les restaurants, les postes d’essence, les guichets automatiques, etc. Il est donc important de pouvoir faire des mises-à-jour aussi. Sachez à ce sujet que le Mac est mal supporté en général, donc compterzplutôt sur un ordinateur qui tourne sous Windows.

Vous voulez une unité qui vous parle? Pas de problème, la plupart des modèles pour l’automobile «parlent», vous avez même le choix de la langue et le genre: masculine ou féminine.

Si cela vous intéresse voici quelques points cruciaux à ne pas négliger lors de l’achat d’un assistant GPS:
– Établir votre budget: de 200 $ à 1600 $, la différence est surtout dans la grandeur de l’écran et la couleur; la capacité et le type de mémoire. Il y a aussi des fonctions additionnelles, comme un lecteur MP3, une radio satellite intégré, etc.
– Établir vos besoins: auto seulement? Randonnée à vélo ou pédestre? Bateau?; un gros modèle sera difficile à utiliser à vélo par exemple.
– Connexion pour ordinateur pour télécharger les cartes: le port USB est idéal.
– Support de montage pour l’auto, à suction au pare-brise par exemple.
– Le Français est-il supporté? Choix de voix masculine ou féminine?
– Bonnes cartes Canadiennes, tous les vendeurs offrent un clin d’œil aux cartes sur leur site web.
– Enfin, préférez un revendeur reconnu, si vous avez besoin d’aide à terme.

Une fois que vous aurez fait l’essai, vous serez comme bien d’autres, charmés.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur